Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes

Chaque jour, en Europe, des femmes voient encore leurs droits humains bafoués par la violence à caractère sexiste. Outre l'influence que celle-ci peut avoir sur la vie de ces femmes, la violence a également des conséquences sur leur famille, leur communauté et la société en général.

Et pourtant, dans l'Union européenne, on observe la persistance d'un manque de données exhaustives et comparables sur la violence à l'égard des femmes, qui puissent être utilisées pour informer les responsables des politiques et actions sur le terrain visant à combattre cette violation des droits de l'homme. Pour faire face à ce problème, la FRA participera à l'amélioration du processus de collecte des données dans ce domaine, qui a fait l'objet d'appels de demande du Parlement européen, du Conseil de l'Union européenne, des Nations Unies et du Conseil de l'Europe.

En janvier 2012, la FRA entamera l'enquête la plus large menée au niveau de l'UE sur la violence sexiste à l'égard des femmes. Plus de 40 000 femmes de 27 États membres de l'UE et de la Croatie seront interrogées. Les questions qui leur seront posées concerneront les expériences qu'elles ont subies sur le plan de la violence physique, sexuelle et psychologique exercée par leurs partenaires ou d'autres personnes. Les résultats de cette enquête menée à l'échelle de l'UE fourniront le premier aperçu global et comparable de l'étendue, de la nature et des effets de la violence sur la vie des femmes en Europe. Ces éléments constituent la clé de l'élaboration de mesures efficaces pour combattre la violence à l'égard des femmes dans l'ensemble de l'UE.

Les résultats seront communiqués en 2013. Ils comprendront notamment des informations spécialement conçues pour faire face aux besoins des professionnels qui travaillent avec les victimes. Ils auront également pour objectifs d'influencer les politiques et actions sur le terrain.