Protéger les droits des enfants pendant la crise économique pour le bien de l’Europe, aujourd’hui et demain

Trois années ont passé et la crise économique et financière ne paraît nullement s'apaiser. Les groupes vulnérables sont le plus exposés au risque. Pour marquer l'anniversaire de l'adoption de la Convention des Nations unies relative aux droits de l'enfant, le 20 novembre, l'Agence des droits fondamentaux souhaite réaffirmer qu'elle s'engage à garantir les droits fondamentaux des enfants, massivement et gravement touchés par les coupes dans les budgets publics dédiés à l'éducation, à la santé et aux services sociaux.

M. Morten Kjaerum, directeur de la FRA, a rappelé que "l'histoire montre que les périodes difficiles constituent un défi de taille en ce qui concerne la protection des droits fondamentaux, en particulier pour les groupes vulnérables, et que les enfants sont susceptibles d'en souffrir le plus, étant donné que leurs besoins sont souvent trop aisément ignorés. Les enfants ont besoin d'être protégés et de se voir offrir les moyens de prendre leur destin en main, surtout en ces temps de crise. Les économies réalisées au détriment des enfants aujourd'hui auront pour effet des coûts plus élevés demain. Les investissements consentis au bénéfice des enfants aujourd'hui bénéficient à la société aujourd'hui et lui bénéficieront dans l'avenir. »

L'Agence des droits fondamentaux continuera à coopérer avec ses partenaires dans les institutions et les États membres de l'Union européenne, le Conseil de l'Europe et l'UNICEF, ainsi qu'avec la société civile, pour promouvoir les droits de l'enfant.  L'Agence accomplit cette mission en procédant à la collecte de données vérifiées sur le terrain - comme notamment dans ses recherches relatives aux enfants séparés demandeurs d'asile et sur les victimes des trafics d'enfants dans les États membres de l'Union européenne - et en développant des indicateurs pour la protection, le respect et la promotion des droits des enfants au sein de l'Union européenne. Ces activités continueront à jouer un rôle de soutien pour les décideurs politiques appelés à orienter les législations et les politiques afin de garantir au mieux les droits des enfants aujourd'hui confrontés à des réductions dans les budgets des services publics.

Pour plus d'informations sur les recherches de la FRA dans ce domaine, voir http://www.fra.europa.eu/