La protection des droits fondamentaux et la paix vont de pair

EU presidents Jose Manuel Barroso, Hermann van Rompuy and Martin Schulz (fltr)
EU presidents Jose Manuel Barroso, Hermann van Rompuy and Martin Schulz (fltr)
L’Union européenne recevra officiellement le prix Nobel de la paix le 10 décembre prochain, lors de la Journée internationale des droits de l’homme. Ce prix récompense l’UE pour les progrès qu’elle a réalisés sur la voie de la promotion de la paix, de la démocratie et des droits fondamentaux dans toute l’Europe au cours des six dernières décennies.

« Le prix Nobel décerné aujourd’hui est une formidable consécration. Il récompense les efforts importants déployés par l’UE pour apporter la paix dans notre région, tant entre les États qu’au sein de ceux-ci. Cette paix est le fruit d’efforts fournis collectivement en vue de respecter et de protéger les droits fondamentaux de chaque individu dans l’UE », a déclaré Morten Kjaerum, le Directeur de la FRA.

«Profitons donc de cette occasion pour nous motiver à poursuivre le travail des pères fondateurs de l’UE et veiller à ce que l’Union européenne soit le symbole d’une terre où règne la dignité humaine, la liberté, la démocratie, la justice, l’État de droit et le respect des droits de l’homme pour tous ».

La FRA demeure déterminée à fournir des avis fondés sur des éléments de preuve aux instances européennes et aux États membres, qui permettront, de la meilleure façon qui soit, aux responsables politiques et aux législateurs européens de protéger et de favoriser les droits fondamentaux à travers l’UE. Elle poursuivra également ses travaux avec la société civile européenne pour contribuer à faire une différence sur le terrain pour ceux qui en ont le plus besoin, particulièrement en cette période de crise économique.

See also: