L’exclusion des Roms reste généralisée, d’après des enquêtes récentes

De nombreux Roms continuent à faire l’objet de discriminations et d’exclusion sociale dans l’ensemble de l’UE, selon un nouveau rapport publié le 23 mai 2012 conjointement par l’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne (FRA) et le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD).

Le rapport sur la situation des Roms dans 11 États membres de l’UE (The situation of Roma in 11 EU Member States – Survey results at a glance) présente des données statistiques comparatives sur la situation socio-économique, les expériences en matière de discrimination et la sensibilisation aux droits des Roms et des non-Roms vivant à proximité dans 11 États membres de l’EU et dans des pays européens voisins.

Le rapport montre que, dans les 11 États membres de l’UE considérés, où vit la grande majorité des citoyens roms de l’UE, la situation en matière d’emploi, d’éducation, de logement et de santé n’est pas satisfaisante. En règle générale, la situation des Roms est pire que celle des non-Roms vivant à proximité. En outre, les Roms continuent à subir des discriminations et n'ont pas suffisant conscience des droits qui leur sont garantis par la législation de l’UE.

Interview vidéo avec FRA expert sur des questions concernant les Roms, Michail Beis:

Liens externes:

Downloads: