Protéger les droits de l’enfant, surtout en période de crise économique

De plus en plus d’enfants sont exposés aux risques liés à la crise économique.

Il ressort des données Eurostat 2010 qu’un enfant sur quatre est touché par la pauvreté ou l’exclusion sociale dans l’Union européenne. Depuis deux ans, les difficultés allant croissant et les risques risquant de s’aggraver, la FRA reste déterminée à protéger et à promouvoir les droits des enfants.

« Dans de nombreux États membres, les enfants et les systèmes de protection de l’enfance sont également frappés par la crise économique. Nous risquons de voir la protection s’amoindrir dans des domaines allant de l’aide à l’enfance dans les affaires de violence, à l’assistance fournie dans le cadre des procédures judiciaires », a déclaré Morten Kjaerum, Directeur de la FRA, à l’occasion de l’anniversaire de l’adoption de la Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant, le  20 novembre dernier. « Nous ne pouvons accepter une telle situation. Nous devons veiller à ce que les enfants bénéficient d’un système efficace et performant. C’est pourquoi nous devons nouer le dialogue avec les enfants, en particulier ceux en difficulté, vivant dans la pauvreté ou confrontés à l’exclusion sociale, afin d’être à l’écoute de leurs préoccupations et de leurs besoins. Ce n’est qu’à partir de là que nous pourrons élaborer des politiques et des pratiques répondant véritablement à leurs besoins », a-t-il ajouté.

La FRA nouera directement le dialogue avec des enfants dans son projet sur les enfants et la justice. Ce projet contribuera à orienter les organes et les États membres de l’UE dans la mise en place de procédures judiciaires adaptées aux enfants.