Définir le rôle de l’UE dans la protection des droits des enfants migrants sans documents d’identification

Le 14 novembre, la Plate-forme pour la coopération internationale sur les sans-papiers (PICUM) et l’eurodéputée française Nathalie Griesbeck ont organisé, au Parlement européen, une audition publique sur les enfants sans documents d’identification intitulée «Un enfant est un enfant : définir le rôle de l’UE pour la protection des droits des enfants migrants sans papiers».

L’audition a porté sur l’accès aux droits et à la justice des enfants sans documents d’identification et de leurs familles. Une session a été consacrée à la rétention des enfants migrants. La FRA a participé au panel d’ouverture et a prononcé un discours sur l’accès aux droits fondamentaux et la rétention des enfants sans documents d’identification, sur la base des résultats de ses recherches portant sur les migrants en situation irrégulière dans l’UE et les enfants séparés demandeurs d'asile.