Des agences de l’UE discutent des priorités de travail avec la Plateforme sociale

Le 19 septembre, les directeurs de trois agences de l’UE – FRA, EIGE et Eurofound – ont présenté leurs futures priorités de travail à la Plateforme sociale, un réseau de 47 organisations de la société civile européenne.

 Le Directeur de la FRA a mis en évidence plusieurs défis et opportunités pour l’agence, tels que la lutte contre les crimes de haine, la présidence future du réseau des agences de l’UE, qui sera assumée par la FRA, la modification possible du règlement fondateur de la FRA, sans oublier les deux grandes enquêtes futures de l’agence, à savoir le Baromètre des droits fondamentaux et la deuxième enquête EU-MIDIS sur les minorités et la discrimination. Les directeurs des trois agences ont convenu que l’échange d’information sur la collecte de données doit être renforcé entre les agences et la société civile. La Plateforme sociale présentera un document aux agences, dans lequel elle identifiera ses besoins de données et ses intérêts spécifiques afin de faciliter l’échange d’informations.