Des efforts supplémentaires sont nécessaires pour assurer la mise en pratique des politiques d’intégration des Roms

International Roma Day
International Roma Day
Dans l’Union européenne (UE), de nombreux Roms se heurtent encore au racisme et à la discrimination et sont souvent socialement exclus et marginalisés.

Les résultats d’une enquête récente menée par l’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne (FRA) montrent qu’un Rom sur trois ayant participé à l’enquête est sans emploi, 90 % sont menacés de pauvreté et 60 % ont été victimes d’une discrimination dans la recherche d’un emploi. 

Aujourd’hui, à l’occasion de la Journée internationale des Roms, la FRA invite instamment les décideurs de l’UE à assurer que les stratégies nationales d’intégration des Roms améliorent de façon tangible les opportunités qui leur sont données et l’exercice de leurs droits fondamentaux. À travers l’UE, les Roms devraient pouvoir accéder équitablement à l'éducation, à l'emploi, aux soins de santé et au logement, ce qui selon les résultats de l’enquête de la FRA n’est pas encore une réalité. Face aux violences envers les Roms, les services répressifs et les systèmes de justice criminelle devraient être attentifs à tout indicateur de motifs racistes dans le cadre d’enquêtes et de poursuites de tels incidents.   

La Commission européenne a déjà mis en place un cadre de l’UE pour l’intégration des Roms et suit de près la mise en œuvre des stratégies nationales d’intégration. Le programme de la FRA en faveur des Roms contribue à ces efforts et les soutient.

Toutefois, comme l’a souligné le Directeur de la FRA, Morten Kjaerum, « les États membres ont présenté leurs stratégies nationales. Cependant, ils doivent maintenant faire en sorte qu’elles soient efficaces, non seulement pour remédier à la pauvreté et la marginalisation, mais aussi pour lutter contre les préjugés répandus, la discrimination et les agressions racistes à l’égard des Roms. Ceci est particulièrement important dans l’élaboration de plans d’action locaux, car la question des Roms n’est pas "simplement" une question de pauvreté. Il s’agit du droit fondamental de vivre à l’abri de toute discrimination et d’être traité avec le même respect qui est accordé à tous les autres citoyens de l’UE ».

Cette année, la FRA publiera différents rapports fondés sur son enquête sur les Roms, qui analyseront des domaines spécifiques tels que l’éducation, la santé, la pauvreté et le logement.

L’objectif de la Journée internationale des Roms n’est pas uniquement de sensibiliser aux difficultés que rencontrent les Roms, mais de rappeler également à chacun la diversité des sociétés dans lesquelles nous vivons. C’est une journée destinée à célébrer la culture rom et sa contribution à la culture, à la musique et aux arts en Europe et ailleurs.

À l’occasion de la Journée internationale des Roms, le Directeur de la FRA, Morten Kjaerum, a prononcé un discours à l’Université de Harvard lors de la conférence « Realizing Roma rights: addressing violence, discrimination and segregation in Europe » (Concrétiser les droits des Roms : lutter contre la violence, la discrimination et la ségrégation en Europe).