Garantir l’accès aux soins de santé aux migrants sans papiers en Europe

La FRA s’est exprimée lors d’un débat intitulé « Garantir l’accès aux soins de santé aux migrants sans papiers en Europe : quel rôle les autorités locales et régionales peuvent-elles jouer ? ».

La réunion du 12 décembre était organisée par le Comité des régions, PICUM et Eurocités. La FRA a fait référence aux résultats de ses recherches, qui soulignent le rôle crucial des autorités locales dans la garantie d’un accès aux soins de santé aux migrants en situation irrégulière. Ces résultats ont également montré que la crainte des migrants en situation irrégulière d’être appréhendés par les forces de l’ordre les dissuade de s’adresser aux services de santé. Étant donné que l’arrestation et la détection des migrants en situation irrégulière interviennent aussi au niveau local, la FRA a attiré l’attention sur son travail consistant à fournir des conseils pratiques sur les droits fondamentaux aux services répressifs et sur les principes énoncés dans le document Apprehension of migrants in an irregular situation – fundamental rights considerations. Les conclusions des organisateurs ont insisté sur la position délicate des autorités locales et régionales, dans la mesure où elles sont des prestataires de services de base comme la santé et l’éducation et, dans le même temps, responsables de la détection des migrants en situation irrégulière.