La FRA met en exergue les problèmes rencontrés par les migrants sans documents d’identification à l’occasion de l’atelier annuel de la PICUM

La FRA a fait une allocution à l’occasion de l’atelier annuel de la Plate-forme pour la coopération internationale sur les sans-papiers (PICUM) organisé à Bruxelles le 28 juin 2013.

La conférence, intitulée « Le logement et le sans-abrisme des migrants sans papiers en Europe : créer des alliances et construire des stratégies », portait sur la situation de sans-abri dans le contexte des programmes de lutte contre la pauvreté et sur l’accès au logement des migrants sans documents d’identification, aussi bien au logement relevant du marché privé qu’aux centres d’hébergement d’urgence.

Dans son allocution, la FRA a attiré l’attention sur le fait que, dans un grand nombre d’États membres de l’UE, les bailleurs encourent des sanctions s’ils louent des logements à des migrants en situation irrégulière, montrant ainsi comment les personnes qui tendent la main à ces migrants risquent de se voir incriminées. Elle a également mis en lumière un certain nombre d’obstacles concrets rencontrés par les migrants qui tentent de louer des logements relevant du marché privé ou qui souhaitent avoir accès à des refuges pour sans-abri.

See also: