La collaboration entre la FRA et le Conseil de l'Europe est essentielle à la garantie de la protection des droits fondamentaux

Le 4 octobre, le Directeur de la FRA, Michael O’Flaherty, a prononcé un discours devant le Groupe de rapporteurs sur les relations extérieures du Comité des Ministres au Conseil de l’Europe. Il a souligné l'importance de la coopération entre les deux organes à une époque où les droits de l'homme subissent une pression croissante.

La collaboration entre la FRA et le Conseil de l'Europe est déjà bien étendue à plusieurs niveaux opérationnels, comme l'a souligné le Directeur de la FRA. En abordant le sujet de l'intégration des Roms, il a rappelé que les deux organisations étaient membres fondateurs de la plateforme opérationnelle sur l'égalité des Roms. Il a également indiqué que la FRA allait partager avec le Conseil les résultats d'une grande enquête à venir concernant les Roms. Les deux organisations ont déjà collaboré au sujet des méthodologies d'enquête et partagent ces dernières.

Michael O’Flaherty a également mentionné la relation fructueuse qui lie la FRA à la Cour européenne des droits de l'homme, notamment en ce qui concerne les manuels communs produits en matière de droit européen dans le domaine des droits de l'homme. Le dernier en date, qui concerne l'accès à la justice, représente une ressource essentielle pour les praticiens du droit qui soutiennent ceux qui rencontrent des obstacles pour avoir pleinement accès à la justice.

Il a conclu en affirmant qu'une collaboration continue, et de fait renforcée, était nécessaire pour contribuer à garantir la protection et le respect des droits fondamentaux à travers l'UE. Plus tôt dans la journée, le Directeur de la FRA a rencontré le Secrétaire général, Thorbjørn Jagland, pour discuter d'un renforcement de la coopération entre la FRA et le Conseil de l'Europe dans un certain nombre de domaines.