La protection des enfants migrants au cœur des discussions dans le cadre du Forum européen pour les droits de l’enfant

Les enfants migrants demeurent en rétention « pour leur propre sécurité », mais les conditions sont souvent inadaptées et les exposent à des risques.

Tel était le point de vue défendu par le Directeur de la FRA lorsqu’il a abordé cette question à l’occasion du 10e Forum européen pour les droits de l’enfant de la Commission, qui s’est tenu à Bruxelles le 29 novembre. Il y a évoqué les défis et les opportunités en matière de protection des enfants migrants. Afin de délimiter la problématique, il a mentionné le million de personnes entrées dans l’UE en 2015, dont 30 à 40 % étaient des enfants, nombre d’entre euxnon accompagnés.

Il a parlé des régimes de tutelle de l’UE qui ne sont pas en mesure de faire face à la crise migratoire actuelle, et a reconnu que des changements sont apportés, mais lentement. Afin de mieux aider les enfants, il a souligné l’importance d’apprendre les uns des autres : « Quelqu’un, quelque part dans l’UE, fait ce qu’il faut pour les droits de l’enfant ». L’événement a rassemblé plus de 250 participants, représentant les États membres de l'UE, des organisations internationales, des ONG et le monde universitaire. Il a valorisé les bonnes pratiques en matière d'identification et de protection, d'accueil, d'accès et de traitement dans les procédures d'asile, ainsi qu'en matière d'intégration des enfants.

Dans le cadre de ce Forum, l’agence a également pris part à une manifestation parallèle consacrée à la tutelle des enfants non accompagnés et isolés. Elle a donné un aperçu des systèmes nationaux de tutelle en vigueur au sein des États membres de l'UE et fourni l’expertise et les informations comprises dans le manuel sur la tutelle des enfants privés de soins parentaux.