Appels à l’action pour contribuer à faire des droits de l'homme une réalité pour tous

Plus de 700 défenseurs des droits de l’homme se sont unis pour lancer des appels en faveur d’actions concrètes, qui pourraient contribuer à amener des changements et à lutter contre les nombreuses menaces auxquelles sont confrontés les droits de l’homme en Europe aujourd’hui.

Ces appels ont été pris en compte dans la déclaration 2018 du président publiée aujourd’hui.

Cette déclaration vise à traduire l’esprit du Forum des droits fondamentaux 2018 de la FRA, qui a eu lieu à Vienne du 25 au 27 septembre.

La déclaration du président présente une sélection des appels lancés par de nombreux participants à l’événement, issus de différents horizons. Parmi eux figuraient des hommes politiques, des chefs d’entreprise, des créateurs, des sportifs, des médias et des défenseurs de premier plan des droits de l’homme.

Michael O’Flaherty, directeur de la FRA et président du Forum, a présenté la déclaration en débutant par une mise en garde : bien que les droits de l’homme aient été décrits comme la plus grande réalisation de la modernité, « il semble que nous risquions aujourd'hui de perdre cet acquis. 
Qui plus est, j’ai entendu durant ces deux jours et demi plus d’une personne déclarer : “La situation empirera avant de s’améliorer”.
Peu importe comment nous décrivons cette expérience, nous sommes tous d’accord sur le fait que nous sommes en difficulté.
Dans le cadre plus large des menaces pesant sur la démocratie, l’ensemble des participants a estimé que le système des droits de l’homme, l’infrastructure des droits de l’homme, et la réalisation des droits de l’homme ne sont pas moins menacés.
Ceci étant dit, la certitude que les choses allaient s’améliorer s’est dégagée de chaque réunion plénière et de chaque groupe de travail auquel j’ai participé.
 »

La déclaration du président fournit des orientations à ce sujet.

Elle ne tente pas de reprendre de manière exhaustive les conclusions formulées lors du Forum, mais réunit les actions clés dont la FRA, les institutions de l’UE, les États membres de l’UE et d’autres acteurs doivent s’inspirer dans leur travail pour contribuer à faire la différence.

Donnant l’exemple, la FRA s’est engagée à mener un certain nombre d’actions :

  • Utiliser son pouvoir de mobilisation pour renforcer le dialogue avec les institutions et organes de défense des droits de l’homme, et avec la société civile pour échanger des expériences et des pratiques encourageantes nationales.
  • Travailler au niveau local pour nouer des contacts et collaborer avec les autorités locales, la société civile, et les individus et les communautés qui sont traditionnellement exclus afin qu’ils puissent jouir de leurs droits.
  • Fournir des conseils à l’UE et aux gouvernements nationaux sur la manière d’appliquer les droits de manière plus efficace et visible, grâce à ses données solides et comparables sur la situation concrète des droits dans l’ensemble de l’UE.
  • Communiquer ses propres messages publics de manière plus judicieuse, en s’appuyant sur ses 10 clés pour une communication efficace, afin de toucher un public plus large et de promouvoir des valeurs communes.
  • Forger des liens encore plus étroits avec des partenaires institutionnels tels que le Conseil de l’Europe et les Nations Unies, afin de faire face aux menaces qui pèsent sur les droits de l’homme.
  • Étudier comment les technologies numériques façonnent le débat public et affectent les droits.
  • Aider les États membres à respecter les droits lorsqu’ils utilisent les fonds de l’UE.
  • Diversifier son propre personnel et ses partenariats de travail.

La FRA utilisera la déclaration du président à chaque occasion de s’engager auprès des parties prenantes dans l’ensemble de l’UE. Elle s’appuiera sur les suggestions recueillies pour inciter les parties prenantes à participer à la protection et à la promotion des droits de l’homme pour tous.

Des informations plus détaillées sur les observations consécutives aux diverses sessions ouvertes et aux groupes de travail de la FRA peuvent également être consultées sur le site web du Forum.