Highlights 2011 - Droits fondamentaux: développements juridiques et politiques clés en 2011

June
2012
Sur la base de données socio-légales objectives, fiables et comparables, le résumé du Rapport annuel de la FRA de cette année – Highlights 2011 – témoigne les évolutions positives qui ont eu lieu en 2011, ainsi que des défis auxquels l’UE et ses États membres font face dans le domaine des droits de l’homme.
Downloads: 

(Highlights 2011) Droits fondamentaux [original and official versions]: développements juridiques et politiques clés en 2011

[pdf]de en fr (979.19 Ko)

FRA Annual Report Highlights 2011 (Summary) [translations] - Fundamental rights: key legal and policy developments in 2011

[pdf]bg cs da el es hr it pl pt ro (1.56 Mo)

L’Union européenne (UE) et ses 27 États membres ont progressé sur un certain nombre d’initiatives, afin de sécuriser et de garantir les droits fondamentaux pour tous dans l’UE. L’UE a adopté des mesures politiques et législatives clés, par exemple dans le domaine de la protection des victimes de la criminalité, de la traite des êtres humains et de l’intégration des Roms, et, pour la première fois, elle est devenue partie à un traité international sur les droits de l’homme – la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées. Plusieurs États membres ont réformé leur système de protection de l’enfance, ont pris des mesures pour lutter contre la violence à l’égard des femmes, et ont consenti des efforts considérables pour raccourcir la durée des procédures judiciaires.

Toutefois, un grand nombre de défis restent d’actualité. Le racisme, l’égalité et la non-discrimination devraient rester des préoccupations premières. L’année 2012 sera également cruciale pour la finalisation du régime d’asile européen commun ainsi que pour le débat sur le nouveau cadre de protection des données à caractère personnel de l’UE.

Ce résumé présente une sélection de problématiques clés dans le domaine des droits fondamentaux, couvrant la gamme thématique suivante : l’asile, l’immigration et l’intégration ; les contrôles aux frontières et la politique en matière de visas ; la société de l’information et la protection des données à caractère personnel ; les droits de l’enfant et la protection des enfants ; l’égalité et la non-discrimination ; le racisme et la discrimination ethnique ; la participation des citoyens européens au fonctionnement démocratique de l’Union ; l’accès à une justice efficace et indépendante ; ainsi que les droits des victimes de la criminalité.