Choix et contrôle : le droit à une vie autonome

June
2012
Ce rapport examine l’expérience que les personnes souffrant de troubles mentaux et les personnes handicapées intellectuelles font des principes d’autonomie, d’inclusion et de participation dans leur quotidien.
Downloads: 

Choix et contrôle : le droit à une vie autonome

[pdf]en fr (18.38 Mo)

L’article 19 de la Convention des Nations Unies relative aux droits des personnes handicapées établit le droit de vivre en autonomie et d’être inclus dans la société. À partir des conclusions d’une recherche fondée sur des entretiens avec des personnes souffrant de troubles mentaux et des personnes handicapées intellectuelles, le présent rapport examine l’expérience que ces personnes font des principes d’autonomie, d’inclusion et de participation dans leur quotidien.

Les résultats indiquent que des avancées ont été réalisées dans le domaine, mais que des efforts restent à  être consentis de sorte à ce que les personnes handicapées intellectuelles ou souffrant de troubles mentaux puissent avoir davantage de choix et de contrôle sur leur vie et être intégrées dans la société sur la base de l’égalité avec les autres. À ce jour, la plupart des efforts ont été concentrés sur la désinstitutionalisation, toutefois, pour parvenir à une véritable autonomie de vie, ils doivent être conjugués à un ensemble de réformes de la politique sociale dans les domaines de l’éducation, de la santé, de l’emploi, de la culture et des services d’accompagnement. Les initiatives clés en matière de politique, de droit et de pratiques identifi ées dans ce rapport, peuvent faciliter la progression de la mise en œuvre du droit à une vie autonome pour les personnes handicapées dans toute l’Union européenne.