Roms

The Romani flag
The Romani flag
Les Roms font partie intégrante de la civilisation européenne depuis plus d’un millénaire. Avec une population estimée à 10 à 12 millions en Europe, dont 6 millions environ dans l’Union européenne, les Roms représentent aujourd’hui la première minorité ethnique en Europe.

Selon les données disponibles, de nombreux Roms (dont les Travellers irlandais, les Gitans, les Manouches, les Ashkali et les Sinti) vivent dans des conditions d’extrême pauvreté, en marge de la société, et sont victimes d’une exclusion sociale extrême. Les enquêtes effectuées par la FRA en 2008 et 2012 ont également fait apparaître que les préjugés, l’intolérance et la discrimination affectent une large proportion de Roms résidant dans les États membres, dont la plupart sont des citoyens de l’UE.

En avril 2011, la Commission européenne a publié une communication sur un cadre de l’UE pour les stratégies nationales d’intégration des Roms allant jusqu'à 2020, qui invitait la FRA à mettre en place un système de suivi solide dans l’ensemble des États membres, à assister la mise en œuvre du programme européen d’intégration des Roms à l’échelle de l’UE et à mesurer régulièrement les progrès sur le terrain.

La Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne interdit toute discrimination fondée « sur […] la race, la couleur, les origines ethniques ou sociales ». Les chapitres consacrés aux libertés et à la solidarité établissent le droit à l’éducation et le droit d’accéder à la prévention en matière de santé et de bénéficier de soins médicaux. La Charte garantit également le respect de la diversité culturelle, religieuse et linguistique.

Actualités View all

Quatre clés pour l’inclusion réussie des Roms
16/11/2018

Quatre clés pour l’inclusion réussie des Roms

Il n’existe pas de solution universelle pour ce qui est de l’inclusion au niveau local, mais quatre éléments clés peuvent accroître les chances de succès, comme le démontre le dernier rapport de l’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne.
Journée de commémoration de l'holocauste des Roms  – tirer les leçons du passé
02/08/2018

Journée de commémoration de l'holocauste des Roms – tirer les leçons du passé

Des centaines de milliers de Roms ont été persécutés durant la Seconde Guerre mondiale. En ce jour du 2 août, l’Agence des droits fondamentaux de l'Union européenne commémore l'holocauste des Roms et appelle les États membres à redoubler d’efforts pour mettre fin à l’antitsiganisme dont les communautés roms continuent de souffrir jour après jour en Europe.

Publications View all

Rapport sur les droits fondamentaux 2018 – Avis de la FRA
June
2018

Rapport sur les droits fondamentaux 2018 – Avis de la FRA

Annual report
L’année 2017 a été marquée à la fois par des avancées et des régressions en matière de protection des droits fondamentaux. Le rapport sur les droits fondamentaux 2018 de la FRA examine les principales évolutions intervenues dans l’Union entre janvier et décembre 2017 et présente les avis de la FRA à cet égard.
Entre promesses et réalisations : 10 ans de droits fondamentaux dans l’UE
May
2017

Entre promesses et réalisations : 10 ans de droits fondamentaux dans l’UE

Annual report
L’année 2017 marque les 10 ans de la création de l’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne. Cet anniversaire offre l’occasion d’examiner à la fois les progrès réalisés en matière de droits fondamentaux et les lacunes persistantes, ainsi que les mesures à prendre pour y répondre.
Deuxième enquête de l’Union européenne sur les minorités et la discrimination: Les Roms - Sélection de résultats
November
2016

Deuxième enquête de l’Union européenne sur les minorités et la discrimination: Les Roms - Sélection de résultats

Report
80 % des Roms interrogés vivent en dessous du seuil de risque de pauvreté de leur pays, un Rom sur trois vit dans un logement sans eau du robinet, un enfant Rom sur trois vit dans un ménage où quelqu’un s’est couché en ayant faim au moins une fois durant le mois précédent. De plus, dans le domaine de l’éducation scolaire, les enfants roms accusent un retard d’apprentissage par comparaison avec les enfants non-Roms. Ce rapport souligne une réalité inquiétante mais incontournable : la plus vaste minorité ethnique de l’Union européenne continue à faire face à une discrimination et à un accès inégal à divers services vitaux.