Roms

The Romani flag
The Romani flag
Les Roms font partie intégrante de la civilisation européenne depuis plus d’un millénaire. Avec une population estimée à 10 à 12 millions en Europe, dont 6 millions environ dans l’Union européenne, les Roms représentent aujourd’hui la première minorité ethnique en Europe.

Selon les données disponibles, de nombreux Roms (dont les Travellers irlandais, les Gitans, les Manouches, les Ashkali et les Sinti) vivent dans des conditions d’extrême pauvreté, en marge de la société, et sont victimes d’une exclusion sociale extrême. Les enquêtes effectuées par la FRA en 2008 et 2012 ont également fait apparaître que les préjugés, l’intolérance et la discrimination affectent une large proportion de Roms résidant dans les États membres, dont la plupart sont des citoyens de l’UE.

En avril 2011, la Commission européenne a publié une communication sur un cadre de l’UE pour les stratégies nationales d’intégration des Roms allant jusqu'à 2020, qui invitait la FRA à mettre en place un système de suivi solide dans l’ensemble des États membres, à assister la mise en œuvre du programme européen d’intégration des Roms à l’échelle de l’UE et à mesurer régulièrement les progrès sur le terrain.

La Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne interdit toute discrimination fondée « sur […] la race, la couleur, les origines ethniques ou sociales ». Les chapitres consacrés aux libertés et à la solidarité établissent le droit à l’éducation et le droit d’accéder à la prévention en matière de santé et de bénéficier de soins médicaux. La Charte garantit également le respect de la diversité culturelle, religieuse et linguistique.

Actualités View all

20/09/2016

Dresser l’inventaire de l'érosion des droits fondamentaux dans l'Union européenne en 2015

L'année dernière ne fut pas une bonne année pour les droits fondamentaux, a déclaré Michael O'Flaherty, le directeur de la FRA, en présentant les conclusions principales du Rapport 2016 de l'Agence des droits fondamentaux de l’UE à Paris, à Sciences Po, le 19 septembre. Il a parlé de l’érosion des droits mise en avant par le rapport et a donné quelques pistes d’action pour l'avenir.

Publications View all

May
2016

Rapport sur les droits fondamentaux 2016 – Avis de la FRA

Annual report
En 2015, l’Union européenne (UE) et ses États membres ont introduit et poursuivi de nombreuses initiatives destinées à protéger et renforcer les droits fondamentaux. Le « Rapport sur les droits fondamentaux 2016 » de la FRA résume et analyse les principales évolutions, et présente les avis de la FRA, dans le domaine des droits fondamentaux dans l’UE entre janvier et décembre 2015. Le rapport, qui relève à la fois les progrès réalisés et les obstacles persistants, donne un aperçu des principales questions qui influencent les débats en matière de droits fondamentaux dans l’UE.
June
2015

Les droits fondamentaux : défis et réussites en 2014 – Rapport annuel

Annual report
Les États Membres et les institutions de l’Union européenne (UE) ont introduit en 2014 un nombre de mesures juridiques et politiques pour garantir la protection des droits fondamentaux dans l’UE. Malgré ces efforts, beaucoup reste à accomplir, et il est clair que dans certains domaines la situation est alarmante : le nombre de migrants sauvés ou appréhendés en mer alors qu’ils essayaient de rejoindre les frontières de l’UE a quadruplé par rapport à 2013 ; plus d’un quart des enfants dans l’UE encourent un risque de pauvreté ou d’exclusion sociale ; et un nombre croissant de partis politiques recourent dans leurs campagnes à une rhétorique xénophobe et hostile aux immigrés, ce qui peut potentiellement augmenter le risque de certaines personnes d’être victimes de criminalité ou de crimes de haine.
July
2014

Droits fondamentaux : développements juridiques et politiques clés en 2013. Highlights 2013

Annual report
L’Union européenne (UE) et ses États membres ont pris une série de mesures importantes en 2013 pour protéger et promouvoir les droits fondamentaux : endosser de nouveaux engagements internationaux, réorganiser la législation, poursuivre des politiques novatrices sur le terrain. Pourtant, les violations des droits fondamentaux ont fréquemment saisi les medias : les noyades de candidats à l’immigration au large des côtes de l’UE, une surveillance de masse sans précédent, des meurtres motivés par le racisme et l’extrémisme, la pauvreté des enfants et le dénuement des Roms.