Le Conseil de l’UE examine la cohérence entre les politiques internes et externes des droits fondamentaux

Le 7 octobre, le directeur de la FRA s’adressera à la session conjointe de deux organes préparatoires chargés des droits de l’homme au sein du Conseil de l’UE : le groupe de travail sur les droits de l’homme (COHOM), qui s’occupe des politiques relatives aux droits de l’homme dans le cadre de l’action extérieure de l’UE, et le groupe de travail sur les droits fondamentaux, les droits des citoyens et la libre circulation des personnes (FREMP), qui s’occupe des politiques relatives aux droits fondamentaux au sein de l’UE.

Cette réunion s’inscrit dans le cadre des efforts actuellement déployés par le Conseil pour renforcer la cohérence entre ces deux domaines politiques. La discussion portera sur les grands défis en ce qui concerne la cohérence de la politique des droits de l’homme de l’UE telle qu’elle apparaît dans différents rapports, tel que les conclusions du Conseil de 2014 sur les droits fondamentaux et l’État de droit, le rapport de la Commission européenne de 2013 sur l’application de la Charte des droits fondamentaux, le Rapport annuel de la FRA, et d’autres documents. Lors de la réunion, le président du FREMP, le directeur de la FRA et le représentant régional du Haut-commissariat aux droits de l’homme (HCDH) ainsi qu’un représentant de la Commission européenne prendront la parole.