Lutter contre la discrimination fondée sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre : prochaines étapes dans l’élaboration des politiques de l’UE et des États membres

Le 28 octobre 2014, la Présidence italienne du Conseil de l’UE, en coopération avec l’Agence des droits fondamentaux de l’UE (FRA) et le Secrétariat général du Conseil, organisera une conférence de haut niveau sur le thème « Lutter contre la discrimination fondée sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre : prochaines étapes dans l’élaboration des politiques de l’UE et des États membres ». Cet événement se déroulera au siège du Conseil de l’UE, au bâtiment Juste Lipse, à Bruxelles.

Prenant appui sur les résultats de l'enquête de la FRA sur les personnes LGBT dans l'UE et sur d’autres études, la conférence abordera les défis en matière de droits fondamentaux que les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres et intersexuées (LGBTI) doivent relever dans leur vie quotidienne, comme l’hostilité, les crimes de haine, la discrimination et l’intimidation. Plus de 250 décideurs et professionnels des droits fondamentaux venus de toute l’UE se réuniront pour discuter des réponses politiques efficaces et ciblées à apporter à ces défis et à d’autres.

Objectifs de la conférence

  • Soutenir l’élaboration de réponses politiques efficaces et ciblées de l’UE et de ses États membres pour résoudre les défis que rencontrent les personnes LGBTI en matière de droits fondamentaux.
  • Sensibiliser à la situation des personnes LGBTI dans l’UE, à la fois en termes de droits garantis par la législation et de leur expérience de la discrimination et des crimes de haine.
  • Échanger des pratiques encourageantes au niveau législatif et politique et des mesures politiques spécifiques, notamment sur le rôle des pouvoirs publics et des professionnels actifs dans le secteur de l’emploi, de l’application de la loi et de l’éducation dans la lutte contre la discrimination fondée sur l’orientation sexuelle et l’identité de genre.
  • Discuter de la façon de renforcer et d’intégrer les politiques de promotion de l’égalité dans les différents domaines relevant de la compétence de l’Union.