You are here:

Le débat se concentrera sur ce qui se fait et ce qui devrait être fait pour protéger les droits de l’homme dans l’UE. La ministre suédoise des Affaires étrangères, Margot Wallström, prononcera l’allocution principale. Parmi les autres orateurs figurent des membres du parlement suédois, un ancien juge de la Cour de justice de l’UE, des universitaires et des représentants de groupes de réflexion et d’ONG