You are here:

Les activités déployées par la FRA ces derniers mois sur la crise de l’asile ont permis de mettre en évidence le fait que les femmes et les filles sont particulièrement vulnérables aux abus physiques et sexuels lorsqu’elles voyagent vers l’Europe et à l’intérieur de l’Europe et lorsqu’elles séjournent dans des centres d'accueil et dans d’autres structures. Dans le même temps, les femmes étant des cibles particulières dans certains cas, les crimes de haine à l’égard des demandeurs d'asile ajoutent encore une couche de violence.

La conférence WAVE est une grande assemblée internationale d’ONG, de responsables politiques et d’universitaires venus d’Europe et d’ailleurs pour discuter des différentes formes de violence à l'égard des femmes. La situation des femmes réfugiées sera particulièrement mise en avant en raison de la crise de l’asile en cours en 2016.