Le directeur de la FRA s'adresse au Parlement européen et à des ONG établies à Bruxelles

Le 25 janvier, le directeur de la FRA, Michael O’Flaherty, présentera le rapport de l'agence intitulé « Surveillance by intelligence services: fundamental rights safeguards and remedies in the European Union - Mapping Member States’ legal frameworks » (La surveillance par les services de renseignement : garanties et voies de recours en matière de droits fondamentaux dans l'Union européenne - Cartographie des cadres juridiques des États membres) aux membres de la commission des libertés civiles, de la justice et des affaires intérieures (LIBE) du Parlement européen.

Ce sera la première fois qu'il s'adressera aux députés européens en tant que directeur de la FRA. Le rapport en question a été publié en novembre 2015, après que le Parlement européen a appelé de ses vœux des recherches approfondies sur la protection des droits fondamentaux dans le contexte de la surveillance de masse. Le directeur présentera également à la commission LIBE les priorités pour 2016 du réseau des agences de l'UE chargées de la justice et des affaires intérieures, que la FRA préside actuellement. Pendant son déplacement à Bruxelles, il participera aussi à des tables rondes afin de célébrer la création de l'intergroupe « Antiracisme et diversité » du Parlement européen, et rencontrera des réseaux d'ONG établis à Bruxelles pour procéder à un premier échange de vues sur la problématique des droits fondamentaux dans l'UE. Des membres de la plateforme sociale, du réseau « Droits de l'homme et démocratie » et de la plateforme européenne des ONG sur l'asile et la migration font partie des invités. D'autres organisations de la plateforme des droits fondamentaux basées à Bruxelles sont chaleureusement conviées à participer également à ces tables rondes