Renforcer les capacités de contrôle des retours dans les États membres de l'UE

La FRA accélère ses efforts en vue d'aider les États membres à contrôler les retours forcés par avion en organisant un cours de formation d'une semaine du 22 au 26 février.

Ce cours guidera les contrôleurs pas à pas au travers des différentes phases des retours forcés par avion. Des études de cas, des jeux de rôle et des exercices de simulation aideront les contrôleurs à analyser et à réfléchir à la dimension des droits fondamentaux que revête leur travail. Le cours couvre des principes tels que la proportionnalité et la nécessité, les mesures coercitives, les indicateurs d'alerte précoce pour les contrôleurs, l'accès à l'information des rapatriés, le traitement des rapatriés et la communication avec ceux-ci, les personnes vulnérables, le suivi et le rapport.

Ce cours a pour but de doter les contrôleurs de connaissances sur les droits fondamentaux dans le cadre des retours forcés et de développer leurs compétences afin qu'ils puissent traduire ces connaissances en actions. Il vise également à aider les contrôleurs des retours à présenter des observations sur des violations potentielles des droits fondamentaux. À l'issue de la formation, les participants devraient avoir acquis des connaissances sur les droits fondamentaux et être en mesure de les appliquer dans le cadre du contrôle des retours forcés.

La FRA organisera ce cours de formation en coopération avec l'agence européenne de gestion des frontières (Frontex), le Centre international pour le développement des politiques migratoires et l'unité antiterroriste (COBRA) du ministère fédéral autrichien de l'Intérieur. Le Comité pour la prévention de la torture et des peines ou traitements inhumains ou dégradants du Conseil de l'Europe parlera également de ses activités de suivi et de rapport au niveau national.