You are here:

Les personnes LGBTI font partie des individus les plus vulnérables du monde, un grand nombre d’entre elles ont fui leur pays pour le Canada ou les États membres de l’UE. Plus de 70 pays punissent les relations entre personnes de même sexe et sept appliquent la peine de mort aux relations sexuelles entre adultes consentants de même sexe. Dans de nombreux pays, les personnes LGBTI sont victimes de harcèlement, d’arrestation, de tortures et de violences physiques.

En dépit du fait que les personnes LGBTI ayant demandé la protection internationale pour des raisons d’identité de genre et d’orientation sexuelle sont souvent considérées comme faisant partie d’un « groupe social particulier » et peuvent engager une procédure d'asile, de nombreux obstacles demeurent dans le traitement des demandes d’asile de ces personnes. Lorsqu’une demande d’asile aboutit, d’importants obstacles se présentent également en ce qui concerne l’inclusion à part entière des personnes LGBTI dans la société.

Les participants ont examiné les difficultés à se faire accepter dans la société que rencontrent les réfugiés LGBTI qui obtiennent l’asile, en donnant des exemples de pratiques encourageantes en matière d’inclusion des demandeurs d'asile LGBTI.