You are here:

La FRA a animé une session intitulée « Améliorer les services de santé pour les migrants en situation irrégulière » et a présenté les résultats de ses recherches sur les droits fondamentaux des migrants en situation irrégulière et l'accès aux soins de santé, ainsi que son rapport sur le coût de leur exclusion des soins de santé. Les conférences étaient consacrées à l'importance de la prise en compte des droits fondamentaux et de certaines considérations économiques dans l'offre de soins de santé proposée aux migrants et aux minorités ethniques. Elles ont également été l'occasion de partager des expériences nationales quant à la manière dont les soins de santé se sont adaptés aux besoins des migrants. Le premier événement, organisé par l'Organisation internationale pour les migrations, était la conférence conjointe finale des projets « Améliorer la fourniture de soins de santé pour les migrants, les Roms et d'autres groupes vulnérables » (EQUI-HEALTH) et « Adapter les systèmes de santé européens à la diversité » (ADAPT). Le second concernait les migrants et les actions en matière de santé financées par les programmes Santé de l'UE pour les périodes 2008-2013 et 2014-2020. Cette seconde conférence était organisée par la Commission européenne et l'Agence exécutive pour les consommateurs, la santé, l'agriculture et l'alimentation (CHAFEA).