You are here:

« L'autonomisation est une composante essentielle des droits de l'homme ; elle se révèle particulièrement nécessaire pour des groupes tels que les jeunes roms, si souvent confrontés à l'exclusion », a-t-il déclaré. « En même temps, je ressens un certain découragement face aux préjugés profondément ancrés qui se transmettent d'une génération à l'autre dans nos sociétés à propos des Roms. Nous devons mettre en œuvre tous les moyens dont nous disposons pour lutter contre cet état de fait. »

Abordant le sujet des crimes de haine à l'encontre des Roms, M. O’Flaherty a souligné l'obligation qui incombe aux gouvernements en la matière :

« L'antitsiganisme peut se manifester dans des actes qui constituent des crimes de haine et il doit être traité en tant que tel. Les États ont le devoir de lutter contre les discours et crimes de haine et ils doivent être tenus de rendre des comptes. » Les officiers de police des États membres doivent être formés afin d'être en mesure de recenser les crimes de haine et de réagir avec sensibilité face aux victimes, tandis que le pouvoir judiciaire doit attirer l'attention sur les raisons subjectives qui incitent à commettre de tels crimes.

Annonçant la publication prochaine de nouvelles données sur la situation des Roms par l'Agence des droits fondamentaux, M. O’Flaherty a déclaré :

« Les nouvelles données fournies par la FRA vous permettront de voir la situation telle qu'elle se présente actuellement et, très franchement, c'est une situation épouvantable. »

Afin d'examiner la situation réellement vécue par les Roms en matière de droits fondamentaux, l'Agence des droits fondamentaux a mené une enquête auprès de 7 947 Roms dans neuf États membres de l'UE (Bulgarie, Croatie, Espagne, Grèce, Hongrie, Portugal, République tchèque, Roumanie et Slovaquie). Les thèmes abordés par cette enquête sont notamment la discrimination dans des domaines tels que le marché du travail, l'éducation, le logement, la santé et d'autres services, ainsi que la victimisation criminelle et les crimes de haine. Les résultats complets seront publiés à la fin du mois de novembre.