You are here:

Le Directeur s'est entretenu avec les ministres de l'Intérieur, de la Justice et des Affaires sociales. Parmi les questions essentielles abordées lors de cette visite figuraient l'importance de l'État de droit et la défense des valeurs de l'UE lorsqu'il s'agit de relever les défis auxquels l'Union européenne dans son ensemble est actuellement confrontée dans le domaine des droits fondamentaux. Il a également été question de la surveillance et du rôle essentiel joué par les organes de contrôle, de la migration et de la situation en matière d'asile, de l'augmentation des crimes de haine et de la xénophobie, ainsi que de l'autonomie de vie des personnes handicapées.

Le Directeur s'est félicité du plan d'action national de la Finlande en faveur des droits de l'homme, tout en insistant sur l'importance de sa mise en œuvre et sur son caractère unique au sein de l'UE. Ce plan d'action national sera axé sur l'éducation et la formation en matière de droits de l'homme, sur la lutte contre la discrimination, sur les défis posés par l'ère numérique et sur l'autonomie de vie des personnes handicapées. Le Directeur a également indiqué que l'agence suivrait de près la mise en œuvre de ce plan et offrirait son soutien, le cas échéant. Lors de la cérémonie de lancement, le Directeur a rencontré des représentants de la société civile, les institutions du Médiateur et le Centre des droits de l'homme de Finlande. Tous sont convenus de renforcer la coopération et de trouver des moyens de se soutenir mutuellement pour résoudre les problèmes liés aux droits fondamentaux.

Le Directeur a rencontré des femmes roms qui bénéficient d'un soutien grâce au projet de l'agence sur l'inclusion des Roms au niveau local et qui lui ont parlé de leur situation à Helsinki et des bénéfices apportés par ce projet. Elles ont souligné l'importance de l'accès aux services, au marché du travail et au logement, ainsi que des problèmes auxquels elles ont été confrontées. Le projet est géré en Finlande par Hirundo. Il s'agit d'un partenariat entre le Helsinki Deaconess Institute, la Ville d'Helsinki, le Forum national de Finlande, l'Union des paroisses évangéliques luthériennes d'Helsinki et l'Église évangélique luthérienne de Finlande. Son objectif est de stimuler le dialogue et de renforcer la coopération entre les pouvoirs locaux, les prestataires de services et les communautés roms.

Cette visite a également constitué une occasion d'envisager avec le gouvernement finlandais les Présidences que ce pays exercera au cours des années à venir : celle du Conseil de l'Europe en 2018-2019 et celle de l'Union européenne en 2019.