Les prochains mois seront cruciaux pour l’amélioration des droits fondamentaux essentiels

20/06/2012
La relation entre les questions de sécurité et la protection des données à caractère personnel, la nécessité d'un accord concernant les nouvelles règles communes en matière d'asile, ainsi que la mise en œuvre de la Convention relative aux droits des personnes handicapées ne sont que quelques exemples des questions concernant les droits fondamentaux qui font en ce moment l'objet de discussions au niveau de l'Union européenne. L'issue de ces discussions est cruciale pour améliorer la situation des droits fondamentaux sur le terrain, comme l'indique le rapport annuel 2011 de l'Agence des droits fondamentaux de l'Union européenne (FRA), qui est présenté aujourd'hui au Parlement européen.

Afin de garantir et de protéger les droits fondamentaux de tous au sein de l'Union européenne (UE), l'UE et ses 27 États membres ont mené un grand nombre d'initiatives en 2011. L'UE a adopté d'importantes mesures législatives et politiques, notamment en matière de protection des victimes, de traite des êtres humains et d'intégration des Roms. Plusieurs États membres de l'UE ont, entre autres, réformé leur système de protection de l'enfance et ont consenti des efforts pour raccourcir la durée des procédures judiciaires.
Toutefois, des défis restent d'actualité. L'année 2011 nous a rappelé durement et tragiquement jusqu'où les excès de l'extrême intolérance peuvent conduire lorsqu'ils sont incontrôlés. L'égalité et la non-discrimination resteront donc des préoccupations premières. L'UE et ses États membres doivent rester vigilants pour s'assurer que la fragilité économique ne menace pas le respect des droits fondamentaux de tous dans l'Union européenne.

« En ces temps de crise économique, l'UE doit garantir plus que jamais que la protection des droits fondamentaux ne connaîtra pas une détérioration. L'heure n'est pas à la suffisance », a déclaré aujourd'hui au Parlement européen Ilze Brands Kehris, présidente du conseil d'administration de la FRA.

Parmi les sujets les plus importants du rapport annuel 2011, on retrouve :

  • la protection des données à caractère personnel : discussions et efforts menés récemment pour trouver un équilibre entre la protection des droits fondamentaux et les questions de sécurité à la lumière des nouvelles réglementations européennes concernant la protection des données à caractère personnel.
  • les Roms : comment utiliser à l'avenir les stratégies nationales d'intégration des Roms pour mieux inclure et intégrer des groupes défavorisés au sein de la société.
  • les migrants en situation irrégulière : les barrières légales et pratiques qui les empêchent d'accéder aux droits de l'homme les plus élémentaires.
  • la discrimination multiple : les institutions européennes, les tribunaux nationaux et les organismes nationaux de promotion de l'égalité reconnaissent de plus en plus la nécessité de lutter contre la discrimination dans plus d'un domaine, tel que le genre ou l'origine ethnique.
    Le rapport annuel traite de l'asile et du contrôle aux frontières, de la protection des données à caractère personnel, des droits de l'enfant, de l'égalité et de la non-discrimination, du racisme et de la discrimination ethnique, du fonctionnement démocratique de l'UE, de l'accès à une justice efficace et indépendante ainsi que des droits de victimes de la criminalité.

Vidéo sur le rapport annuel 2011:

 

Downloads: