Highlights

Produits
Fundamental Rights Report 2019: Anti-Gypsyism across the EU remains a persistent barrier to improving the social and
economic situation of Roma today.
Fundamental Rights Report 2019: Ethnic minorities and migrants continue to face harassment and discrimination across the EU,
despite longstanding EU laws against racism.
Fundamental Rights Report 2019: Efforts to advance equality moved ahead in some areas but remain stalled in others.
18
juin
2019
This technical report presents in detail all the stages
of the survey and the relevant information needed to
assess the quality and reliability of the data, as well
as considerations for interpreting the survey results.
The following chapters of the report cover the procedures
used in the development and administration
of the survey.
13
juin
2019
Le présent guide Enfants privés de protection parentale et devant être protégés dans un État
membre de l’UE autre que le leur vise à renforcer la réponse de l’ensemble des acteurs concernés en
matière de protection des enfants. La protection de ces filles et garçons est capitale et constitue une
obligation pour les États membres de l’UE, qui découle du cadre juridique international et européen.
Ce guide, qui met en oeuvre une action clé de la communication de 2017 visant à renforcer l’action
de l’UE en matière de lutte contre la traite des êtres humains, met particulièrement l’accent sur les
enfants victimes de la traite et sur les enfants vulnérables et tient compte des schémas recensés,
notamment en ce qui concerne les spécificités liées au genre de cette infraction.
11
juin
2019
Algorithms used in machine learning systems and artificial intelligence (AI) can only be as good as the data used for their development. High quality data are essential for high quality algorithms. Yet, the call for high quality data in discussions around AI often remains without any further specifications and guidance as to what this actually means.
6
juin
2019
L’année 2018 a été marquée à la fois par des avancées et des régressions
en matière de protection des droits fondamentaux. Le Rapport sur les droits
fondamentaux 2019 de la FRA examine les principales évolutions dans ce
domaine, en recensant les progrès accomplis et les sujets de préoccupation
persistants. La présente publication expose les avis de la FRA sur les principales
évolutions dans les domaines thématiques couverts ainsi qu’un résumé des
éléments factuels qui étayent ces avis.
In the latest edition of his video blog, FRA Director Michael O'Flaherty talks about discrimination on the basis of age in the EU and calls for more respect for Human- and Fundamental Rights of older people.
5
avril
2019
Despite efforts by the European Union (EU) and its Member States to reduce gender inequalities among citizens of Roma origin, important gender differences persist. Drawing on FRA’s own EU-MIDIS II survey research in nine EU Member States this report highlights the position of Roma women in education, employment and health, as well as the extent to which they experience hate-motivated discrimination, harassment and physical violence.
In the light of the events in New Zealand, Michael O'Flaherty talks about discrimination and hate crime against Muslims in the EU and makes 4 proposals on how to make Muslims feel more safe.
The Compendium of Practices on Equality Data is the product of the Subgroup on Equality Data, which was set up in February 2018 by the EU High Level Group on Non-Discrimination, Diversity and Equality and is facilitated by FRA. The Subgroup on Equality Data brings together representatives of EU Member States and Norway, the European Commission, Eurostat and FRA with the aim to support Member States in their efforts to improve the collection and use of equality data.
8
mars
2019
Le présent document expose les principales conclusions
de la deuxième enquête de la FRA sur les
expériences des personnes juives en rapport avec
le crime de haine, la discrimination et l’antisémitisme
dans l’Union européenne.
The Database 2012-2020 on anti-Muslim hatred provides information on significant international, European and national case law and rulings, UN human rights body decisions, reports, findings by human rights and equality bodies and organisations relating to hate crime, hate speech and discrimination against Muslims, as well as relevant research, reports, studies, data and statistics on these issues. It also provides information on victims' support organisations in the EU Member States.
12
décembre
2018
This paper discusses the evolution of European Court of Human Rights case law relating
to hate crime, providing an update on the most recent rulings. Approaching hate crime
from a fundamental rights perspective, it shows how Member State authorities’ duty to
effectively investigate the bias motivation of crimes flows from key human rights
instruments, such as the European Convention on Human Rights.
Michael O'Flaherty focuses on the situation of the Jewish community living in the EU.
10
décembre
2018
This report outlines the main findings of FRA’s second survey on Jewish people’s experiences with hate crime, discrimination and antisemitism in the European Union – the biggest survey of Jewish people ever conducted worldwide. Covering 12 EU Member States, the survey reached almost 16,500 individuals who identify as being Jewish. It follows up on the agency’s first survey, conducted in seven countries in 2012.
5
décembre
2018
Le présent guide explique le profilage, les cadres juridiques qui le régissent et les raisons pour
lesquelles le profilage licite est à la fois nécessaire pour garantir le respect des droits fondamentaux
et essentiel à l’efficacité des opérations de police et de gestion des frontières.
4
décembre
2018
The Convention on the Rights of Persons with Disabilities commits both the EU and all of its Member States to realising the right of persons with disabilities to live independently in the community – which includes achieving deinstitutionalisation for those residing in institutional settings. But much remains to be done to make this a reality in practice. This report presents the main insights gained during fieldwork on the drivers of and barriers to deinstitutionalisation. Focusing on the local level, it gives voice to a diverse set of actors – most importantly, to people with disabilities themselves.
Black people in the EU face unacceptable difficulties in getting a decent job because of their skin colour. Racist harassment also remains all too common.
La protection des droits de l’homme n’est pas un obstacle à la lutte contre le terrorisme ; tel était l’un des principaux messages transmis par le Directeur de la FRA à la Commission spéciale sur le terrorisme du Parlement européen. Au contraire, comme il l’a souligné lors d’un échange de vues avec les membres de la commission pendant une réunion qui s’est tenue le 8 janvier à Bruxelles, l’adoption d’une approche respectueuse des droits de l’homme peut favoriser la création d’une société sûre et renforcer la sécurité.
Le Forum des droits fondamentaux, événement phare de l’Agence, sera de retour cette année. À la suite du succès de l’édition 2016, il rassemblera de nouveau un groupe de personnes de tous horizons, mais cette année, il s’intéressera à ce que signifie l’appartenance pour différents groupes. Le Forum recherchera ainsi les meilleurs moyens d’insuffler une culture des droits fondamentaux dans l’ensemble de l’UE, en démontrant que les droits de l'homme doivent être garantis pour tous et respectés par tous.
En 2017, l’Agence a célébré son dixième anniversaire, à un moment où les droits fondamentaux demeurent menacés. Cet événement a permis de faire le point sur les réalisations de la FRA, tout en reconnaissant qu'il reste beaucoup à accomplir pour replacer le respect des droits fondamentaux au cœur des valeurs européennes.
Une vaste enquête sur la discrimination et le crime de haine à l'égard des personnes juives vivant dans l’Union européenne démarrera en 2018 sous la direction de l’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne (FRA).
Jour après jour, nous sommes témoins d’efforts visant à détruire le fondement des droits de l’homme sur lequel repose l’Europe. La Journée des droits de l’homme, le 10 décembre, est le moment de réaffirmer notre engagement en faveur des droits de l’homme et de défendre l’égalité, la justice et la dignité humaine pour nous-mêmes et pour les autres.
À l’occasion de la commémoration des pogroms antisémites de la « Nuit de cristal » qui ont eu lieu le 9 Novembre 1938, l’Agence des droits fondamentaux de l’UE (FRA) souligne dans son dernier aperçu annuel des données relatives à l'antisémitisme dans l'Union européenne, la persistance des problèmes posés par la quantité limitée des données, car sans elles, les efforts entrepris pour lutter contre l’antisémitisme ne seront pas ciblés et resteront généraux.
La grande majorité des musulmans dans l’Union européenne (UE) ont un sentiment fort de confiance dans les institutions démocratiques en dépit d’une discrimination et d’un harcèlement répandus, selon une enquête majeure de l’Agence des droits fondamentaux de l’UE (FRA). L’enquête saisit les expériences des immigrants s’identifiant comme musulmans et de leurs enfants nés dans l’Union européenne, et montre que les attitudes du public n’ont guère changé au cours de la dernière décennie.
Aujourd'hui, à l'occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale, les responsables de trois institutions européennes de défense des droits de l'homme ont publié une déclaration commune dans laquelle ils affirment qu'il est essentiel de promouvoir l'inclusion et le respect mutuel par le biais de l'éducation et de récits positifs forts pour empêcher l'incitation à la haine et contrer le discours de haine à l'âge numérique.
Plus d’un million de personnes ont cherché refuge dans l’Union européenne en 2015, soit cinq fois plus que l’année précédente. Dans son Rapport sur les droits fondamentaux 2016, l’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne (FRA) examine l’ampleur et la nature du défi et propose des mesures visant à garantir le respect des droits fondamentaux dans l’UE.
À l'occasion de la Journée internationale pour
l'élimination de la discrimination raciale, les responsables des principales institutions
intergouvernementales des droits de l'homme en Europe réclament une réaction forte aux attaques
xénophobes menées contre des migrants, des demandeurs d'asile et des réfugiés et demandent aux
gouvernements et aux pouvoirs publics de respecter leurs obligations internationales en la matière.
Les recherches menées par la FRA révèlent que le racisme et la xénophobie constituent un vaste problème en Europe aujourd'hui. Alors que le soutien aux programmes xénophobes et anti-migrants se développe, la FRA appelle, dans le cadre d'une contribution spéciale au premier colloque annuel de la Commission européenne sur les droits fondamentaux, à des mesures de sensibilisation ciblées, une meilleure collecte de données et à un accès plus efficace à la justice pour les victimes. L'absence persistante de données est un point essentiel de la vue d'ensemble des données sur l'antisémitisme dans l'UE, que l'agence réalise chaque année et qui est publié aujourd'hui.
Le nombre des migrants ayant péri en tentant de traverser la mer Méditerranée pour rejoindre l’Europe a atteint des records en 2014. Les États membres de l’Union européenne devraient donc envisager de proposer davantage de possibilités légales d’entrer dans l’Union aux personnes ayant besoin d’une protection internationale, à titre d’alternatives viables à une entrée irrégulière dangereuse.
Le moyen le plus efficace pour lutter contre le discours de haine, c’est de renforcer les valeurs de la démocratie et des droits de l’homme qu’il menace, ont affirmé aujourd’hui les responsables de trois institutions intergouvernementales de protection des droits de l’homme dans une déclaration commune faite à la veille de la Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale.
Tandis que les ministres de l’UE se réunissent pour discuter de l’avenir des politiques de l’UE en matière de libertés, de sécurité et de justice, l’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne (FRA) formule, dans son rapport annuel, des suggestions pratiques pour que les personnes vivant dans l’UE bénéficient d’une meilleure protection de leurs droits. La FRA présente également les défis et les réussites enregistrés en 2013 dans le domaine des droits fondamentaux.

Volonté et action politiques sont décisives pour lutter contre le racisme, la discrimination et les infractions motivées par la haine. C’est ce qu’ont rappelé aujourd’hui, dans une déclaration commune publiée à l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale, les responsables de trois organisations intergouvernementales de défense des droits de l’homme.
Le racisme, la discrimination, l’extrémisme et l’intolérance constituent actuellement un grand défi pour l’Union européenne. Dans un nouveau rapport de l’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne, chacun des deux pays tient lieu d'étude de cas pour démontrer la nécessité de mettre en place des mesures plus efficaces et plus ciblées dans la lutte contre ces phénomènes dans l’UE. Le rapport s’achève en proposant plusieurs mesures pour améliorer la situation.
Un nouveau rapport de l’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne (FRA) met en évidence les obstacles particuliers que peuvent rencontrer certaines personnes et les inégalités de traitement dont elles peuvent faire l’objet en matière d’accès aux soins de santé, en raison d’une combinaison de caractéristiques personnelles (par exemple, l’origine ethnique, le sexe, l’âge, un handicap).
Deux nouveaux rapports de l'Agence des droits fondamentaux de l'Union européenne (FRA) confirment que les crimes de haine sont une réalité quotidienne dans l'Union européenne (UE). La violence et les délits motivés par le racisme, la xénophobie, l'intolérance religieuse, le handicap, l'orientation sexuelle ou l’identité de genre d'une personne sont des exemples de crimes de haine, qui non seulement blessent les personnes visées mais frappent en plein cœur les engagements de l'UE en faveur de la démocratie et des droits fondamentaux que sont l'égalité et la non-discrimination.