Vaste enquête sur l’antisémitisme dans l’UE prévue en 2018

13/12/2017
Une vaste enquête sur la discrimination et le crime de haine à l'égard des personnes juives vivant dans l’Union européenne démarrera en 2018 sous la direction de l’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne (FRA).

« L’antisémitisme demeure une grave inquiétude dans toute l’Europe malgré les efforts redoublés pour éradiquer ces préjugés très anciens », déclare Michael O’Flaherty, Directeur de la FRA. « Cette nouvelle enquête sera pour les personnes juives vivant en Europe l’occasion d’exprimer leurs préoccupations et pour les décideurs politiques celle de recueillir des avis précieux sur les avancées de leurs efforts de lutte contre l’antisémitisme et surtout sur ce qui reste à accomplir. »

« La nouvelle enquête de la FRA offre aux personnes juives de toute l’Europe une opportunité rare d’exprimer leurs perceptions et leurs expériences de l'antisémitisme aux principaux responsables et décideurs politiques, à la fois dans leurs pays et dans toute l’Union européenne, à la Commission européenne et au Parlement européen », explique le Dr Jonathan Boyd, Directeur exécutif de l’Institute for Jewish Policy Research (JPR - Institut de recherche sur les politiques juives). « Peu d'enquêtes sont aussi étroitement liées à l’élaboration de nouvelles politiques. Participer à cette nouvelle enquête est donc un moyen pour les personnes juives d'agir pour répondre à toutes les préoccupations qu’elles pourraient avoir à propos de l’antisémitisme. »

Il s’agit de la deuxième enquête sur la discrimination et les crimes de haine à l’égard des personnes juives. Cette enquête sera plus étendue dans la mesure où elle s’adresse aux personnes juives vivant dans 13 États membres de l’UE. Ces personnes seront invitées à participer à l’enquête à compter de la mi-2018, les résultats devant être disponibles plus tard dans l’année. Les pays concernés seront l’Allemagne, l’Autriche, la Belgique, le Danemark, l’Espagne, la France, la Hongrie, l’Italie, la Lettonie, les Pays-Bas, la Pologne, le Royaume-Uni et la Suède.

L'enquête de 2012 était la plus vaste étude jamais réalisée auprès des personnes juives dans 9 États membres. Depuis la publication des résultats, elle a eu un impact politique majeur dans toute l’Europe. Cette étude a surtout guidé fortement les conclusions du Conseil « Justice et Affaires intérieures » de l’UE sur la lutte contre le crime de haine dans l’UE et la décision visant à nommer le premier coordinateur de la Commission européenne chargé de la lutte contre l’antisémitisme dans toute l’Europe.

Comme en 2012, la FRA a confié la conduite de l’enquête à l’Institut de recherche sur les politiques juives (JPR) basé au Royaume-Uni et à la société internationale de sondage, Ipsos, suite à un appel d'offres concurrentiel.

Pour toutes informations complémentaires, veuillez contacter : media@fra.europa.eu Tél. : +43 1 580 30 642 ou jrussell@jpr.org.uk Tél. : +44 20 7424 9265

Notes aux rédactions :

  • La FRA est l’organe indépendant de l’UE chargé de fournir une assistance et une expertise en matière de droits fondamentaux à l’UE et à ses États membres.
  • L’Institute for Jewish Policy Research (JPR - Institut de recherche sur les politiques juives) est un organisme de recherche indépendant, une cellule de conseil et de réflexion spécialisée dans l’étude des populations juives en Europe.
Downloads: 

FRA JPR press release: Major EU antisemitism survey planned for 2018

[pdf]en (510.5 Ko)