Les crimes de haine au sein de l’Union européenne

November
2012
Malgré les efforts fournis par les États membres de l’UE pour lutter contre la discrimination et l’intolérance, y compris contre les crimes de haine, il y a des indications que la situation ne s’améliore pas.
Downloads: 

Le rapport intitulé Mettre en évidence les crimes de haine dans l’Union européenne : reconnaître les droits des victimes souligne les aspects des droits fondamentaux relatifs aux crimes de haine, propose une analyse comparative des mécanismes officiels de collecte des données et examine la manière dont l’étendue de la collecte officielle de données pourrait être élargie. Le second rapport EU-MIDIS Données en bref, 6e rapport : Les minorités en tant que victimes de la criminalité rend compte de l’analyse des expériences de victimisation vécues par les répondants pour cinq types de crimes, allant du cambriolage au harcèlement grave.