Personnes handicapées

Environ 80 millions de citoyens de l’Union européenne souffrent d’un handicap. Les personnes handicapées sont en mesure d’apporter une énorme contribution à la société européenne, mais se heurtent souvent à des obstacles qui les en empêchent.

Si certains États membres de l’UE ont réussi à éliminer les obstacles qui entravent la pleine participation des personnes handicapées au marché de l’emploi et à la société dans son ensemble, des difficultés subsistent dans d’autres pays. La FRA examine les domaines dans lesquels des obstacles juridiques et sociaux existent, et identifie les pratiques encourageantes introduites par certains États pour accroître l’autonomie des personnes handicapées. Elle a axé ses activités initiales sur les difficultés rencontrées par les personnes souffrant de troubles mentaux et les personnes handicapées mentales. Dans l’avenir, elle consacrera ses activités à la situation des enfants handicapés et au développement d’indicateurs sur le handicap.

Les valeurs de dignité, d’autonomie, d’égalité et d’inclusion sont des principes clés de l’Union européenne. Dans le traité de protection des droits de l’homme le plus récent de l’ONU, la Convention relative aux droits des personnes handicapées (CRPD), les concepts fondamentaux d’autodétermination, de participation et d’inclusion ont été expressément liés aux personnes handicapées, à savoir « des personnes qui présentent des incapacités physiques, mentales, intellectuelles ou sensorielles durables dont l’interaction avec diverses barrières peut faire obstacle à leur participation pleine et effective à la société sur la base de l’égalité avec les autres ».

La Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne interdit toute discrimination fondée sur un handicap et reconnaît le droit à l’intégration des personnes handicapées.

Actualités View all

Publications View all

May
2016

Rapport sur les droits fondamentaux 2016 – Avis de la FRA

Annual report
En 2015, l’Union européenne (UE) et ses États membres ont introduit et poursuivi de nombreuses initiatives destinées à protéger et renforcer les droits fondamentaux. Le « Rapport sur les droits fondamentaux 2016 » de la FRA résume et analyse les principales évolutions, et présente les avis de la FRA, dans le domaine des droits fondamentaux dans l’UE entre janvier et décembre 2015. Le rapport, qui relève à la fois les progrès réalisés et les obstacles persistants, donne un aperçu des principales questions qui influencent les débats en matière de droits fondamentaux dans l’UE.
June
2015

Les droits fondamentaux : défis et réussites en 2014 – Rapport annuel

Annual report
Les États Membres et les institutions de l’Union européenne (UE) ont introduit en 2014 un nombre de mesures juridiques et politiques pour garantir la protection des droits fondamentaux dans l’UE. Malgré ces efforts, beaucoup reste à accomplir, et il est clair que dans certains domaines la situation est alarmante : le nombre de migrants sauvés ou appréhendés en mer alors qu’ils essayaient de rejoindre les frontières de l’UE a quadruplé par rapport à 2013 ; plus d’un quart des enfants dans l’UE encourent un risque de pauvreté ou d’exclusion sociale ; et un nombre croissant de partis politiques recourent dans leurs campagnes à une rhétorique xénophobe et hostile aux immigrés, ce qui peut potentiellement augmenter le risque de certaines personnes d’être victimes de criminalité ou de crimes de haine.
July
2014

Droits fondamentaux : développements juridiques et politiques clés en 2013. Highlights 2013

Annual report
L’Union européenne (UE) et ses États membres ont pris une série de mesures importantes en 2013 pour protéger et promouvoir les droits fondamentaux : endosser de nouveaux engagements internationaux, réorganiser la législation, poursuivre des politiques novatrices sur le terrain. Pourtant, les violations des droits fondamentaux ont fréquemment saisi les medias : les noyades de candidats à l’immigration au large des côtes de l’UE, une surveillance de masse sans précédent, des meurtres motivés par le racisme et l’extrémisme, la pauvreté des enfants et le dénuement des Roms.