Racisme et intolérances liées

Malgré un certain nombre d’instruments juridiques qui offrent une protection contre le racisme et les formes d’intolérance qui y sont liées, les minorités ethniques et religieuses de l’Union européenne continuent d’être confrontées au racisme, à la discrimination, à l’exclusion et aux violences verbales et physiques.

Afin de prendre des décisions mûrement réfléchies sur les moyens de combattre le racisme, les décideurs politiques nécessitent des informations collectées sur le terrain qui sont complémentaires à leurs connaissances sur la législation internationale et européenne. Les recherches de la FRA fournissent des éléments de preuve sur le racisme et les intolérances qui y sont liées, de même que sur l’inégalité de traitement des minorités ethniques. Grâce à des exemples concrets, elles fournissent des informations sur la lutte contre la discrimination dans des domaines cruciaux de la vie sociale.

Tous les États membres de l’Union européenne ont ratifié la Convention internationale sur l'élimination de toutes les formes de discrimination raciale (ICERD). Ils sont donc tenus de prévenir, d’interdire et d’éradiquer toutes les formes de discrimination raciale et d’incitation à la haine raciale.

La Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne interdit toute discrimination fondée « sur […] la race, la couleur, les origines ethniques ou sociales […] la religion ou les convictions ». Avec la directive (2000/43/CE) sur l’égalité raciale, l’UE a adopté une législation détaillée qui aborde la discrimination dans diverses situations. Les États membres de l’UE sont également tenus de recourir au droit pénal pour combattre l’incitation publique à la violence et à la haine contre les personnes pour les motifs mentionnés dans ces textes.

Actualités View all

Les droits fondamentaux des personnes âgées  doivent être mieux protégés
06/06/2018

Les droits fondamentaux des personnes âgées doivent être mieux protégés

Près de 60 % des Européens considèrent le fait d’être âgé comme un désavantage lors de la recherche d’emploi. Les personnes âgées sont souvent perçues comme un fardeau par la société. Nous ignorons trop souvent les droits humains fondamentaux de nos aînés. Cette année, dans son rapport 2018, l’Agence des droits fondamentaux de l’UE (FRA) examine l’avènement récent d’une approche fondée sur les droits tendant au respect des personnes âgées.
Alors que des millions de personnes restent exposées au racisme, les organismes de promotion de l'égalité doivent être renforcés, affirment les responsables d'institutions européennes des droits de l'homme à l'occasion de la Journée internationale contre
21/03/2018

Alors que des millions de personnes restent exposées au racisme, les organismes de promotion de l'égalité doivent être renforcés, affirment les responsables d'institutions européennes des droits de l'homme à l'occasion de la Journée internationale contre

La promotion de l'égalité et la lutte contre le racisme sont essentielles pour renforcer la cohésion sociale et la sécurité démocratique, ont déclaré les dirigeants de trois institutions européennes des droits de l'homme dans une déclaration commune à l'occasion de la Journée internationale pour l'élimination de la discrimination raciale.

Publications View all

Rapport sur les droits fondamentaux 2018 – Avis de la FRA
June
2018

Rapport sur les droits fondamentaux 2018 – Avis de la FRA

Annual report
L’année 2017 a été marquée à la fois par des avancées et des régressions en matière de protection des droits fondamentaux. Le rapport sur les droits fondamentaux 2018 de la FRA examine les principales évolutions intervenues dans l’Union entre janvier et décembre 2017 et présente les avis de la FRA à cet égard.
Deuxième enquête de l’Union européenne sur les minorités et la discrimination: Les Roms - Sélection de résultats
November
2016

Deuxième enquête de l’Union européenne sur les minorités et la discrimination: Les Roms - Sélection de résultats

Report
80 % des Roms interrogés vivent en dessous du seuil de risque de pauvreté de leur pays, un Rom sur trois vit dans un logement sans eau du robinet, un enfant Rom sur trois vit dans un ménage où quelqu’un s’est couché en ayant faim au moins une fois durant le mois précédent. De plus, dans le domaine de l’éducation scolaire, les enfants roms accusent un retard d’apprentissage par comparaison avec les enfants non-Roms. Ce rapport souligne une réalité inquiétante mais incontournable : la plus vaste minorité ethnique de l’Union européenne continue à faire face à une discrimination et à un accès inégal à divers services vitaux.
Rapport sur les droits fondamentaux 2016 – Avis de la FRA
May
2016

Rapport sur les droits fondamentaux 2016 – Avis de la FRA

Annual report
En 2015, l’Union européenne (UE) et ses États membres ont introduit et poursuivi de nombreuses initiatives destinées à protéger et renforcer les droits fondamentaux. Le « Rapport sur les droits fondamentaux 2016 » de la FRA résume et analyse les principales évolutions, et présente les avis de la FRA, dans le domaine des droits fondamentaux dans l’UE entre janvier et décembre 2015. Le rapport, qui relève à la fois les progrès réalisés et les obstacles persistants, donne un aperçu des principales questions qui influencent les débats en matière de droits fondamentaux dans l’UE.