You are here:

«Giovanni Buttarelli n’a eu de cesse de promouvoir la protection des données alors que l’utilisation des technologies de l’information et de la communication connaissait une mutation sans précédent à l'échelle mondiale. Ses capacités intellectuelles et sa passion pour l’Union européenne et ses valeurs sont une source d'inspiration pour nous tous», a souligné Michael O’Flaherty, le directeur de l’agence. «Sa disparition crée un vide énorme pour l’agence et la communauté de la protection des données dans son ensemble.»

Giovanni Buttarelli avait été nommé contrôleur européen de la protection des données en 2014, après avoir assumé la fonction de contrôleur européen adjoint de la protection des données à partir de 2009. Auparavant, il avait été secrétaire général de l’autorité italienne de la protection des données pendant 12 ans et avait œuvré pendant de nombreuses années au sein de l'appareil judiciaire italien.

L’Agence des droits fondamentaux souhaite rendre hommage à la précieuse contribution de Giovanni Buttarelli au renforcement de la protection des données en Europe et au-delà, et adresse ses plus sincères condoléances à sa famille.