EU-MIDIS II – Deuxième enquête de l’Union européenne sur les minorités et la discrimination – Les musulmans – Sélection de résultats

September
2017
Les musulmans qui vivent dans l’Union européenne sont confrontés à la discrimination dans de nombreuses circonstances, en particulier lorsqu’ils cherchent un emploi, qu’ils travaillent ou qu’ils essaient d’accéder à des services publics ou privés. Ce rapport examine la manière dont des caractéristiques telles que le prénom et le nom d’une personne, la couleur de la peau et le fait de porter des symboles religieux visibles (le foulard par exemple) peuvent déclencher un comportement discriminatoire ou de harcèlement.
Downloads: 

EU-MIDIS II – Deuxième enquête de l’Union européenne sur les minorités et la discrimination – Les musulmans – Sélection de résultats

[pdf]da de el en es fi fr it mt nl sl sv (2 Mo)

Ce ne sont que quelques-uns des résultats exposés dans le présent rapport, qui analyse les expériences vécues par plus de 10 500 immigrés musulmans et descendants d’immigrés musulmans dans 15 États membres de l’Union. Le rapport porte sur la discrimination, y compris les contrôles de police motivés par l’origine ethnique, mais aussi sur diverses questions telles que la citoyenneté, la confiance et la tolérance, le harcèlement, la violence, les crimes de haine et la connaissance des droits.

Il s’appuie sur les données collectées dans le cadre de la deuxième enquête de l’Union européenne sur les minorités et la discrimination, réalisée par la FRA, qui a porté sur environ 26 000 personnes issues de l’immigration ou d’une minorité ethnique et vivant dans l’Union européenne. Il donne un aperçu unique des expériences et perceptions du deuxième groupe religieux de l’UE, qui représente environ 4 % de la population de celle-ci. Considérés dans leur ensemble, les résultats de l’enquête et les recommandations formulées peuvent constituer un bon point d’appui pour renforcer l’efficacité d’un large éventail de mesures dans les domaines de l’intégration et de la non-discrimination, ainsi que de la sécurité intérieure.