News Item

Cap sur 2017

Cette année, l’agence va fêter ses 10 ans. Pour célébrer cet anniversaire, plusieurs événements de haut niveau sont prévus, à commencer par le symposium des 10 ans de la FRA qui se tiendra à Vienne en mars. Celui-ci a pour but de remercier publiquement le pays hôte, qui a largement soutenu l’agence au cours des dix dernières années.

D’autres événements seront axés sur le rapport 2017 sur les droits fondamentaux et sur son Focus, consacré à dix années de réalisations dans le domaine des droits fondamentaux. Un premier événement se déroulera à Bruxelles avec le soutien de la Présidence maltaise. Un autre sera également organisé à Bruxelles, durant lequel seront présentés les principaux résultats de la deuxième enquête de l’agence sur les minorités et la discrimination. Cette enquête est la plus grande enquête paneuropéenne sur les expériences et les attitudes à l’égard de certaines des communautés les plus marginalisées d’Europe, dont les Roms, les Musulmans et d’autres minorités ou groupes de migrants. Alors que l’intolérance et la haine sont une préoccupation croissante dans de nombreux États membres, les résultats de l’enquête devraient galvaniser les efforts pour lutter contre cette inquiétante tendance.

La migration sera à nouveau au cœur du travail de l’agence en 2017. Tout au long de l’année, elle continuera de publier sa série de rapports mensuels sur les préoccupations liées à la migration dans le domaine des droits fondamentaux. De plus, en mars, elle publiera un important rapport qui cartographie dans tous les États membres de l’UE les différentes politiques, stratégies et plans d’action au niveau national promouvant l’intégration. Ce rapport porte essentiellement sur la participation des migrants et de leurs descendants à la vie politique et à la société.

Parmi les autres domaines d’intérêt, on trouvera l’utilisation des données biométriques dans la gestion des frontières (novembre), un avis de la FRA sur la base de données des empreintes digitales de l’UE (janvier) et les enfants migrants en rétention (juin).

Pour continuer avec les droits de l'enfant, un autre domaine essentiel de l’activité de l’agence en 2017, un important rapport sur une justice adaptée aux enfants présentera le point de vue des enfants impliqués dans des procédures judiciaires. Il complétera un rapport antérieur qui exposait le point de vue des professionnels. Ensuite, à la fin novembre, l’agence s’intéressera au bien-être et à la pauvreté des enfants dans l’Union, une problématique particulièrement préoccupante compte tenu de la vulnérabilité des enfants et de l’impact que peuvent avoir ces facteurs sur leur avenir.

La publication du rapport de l’agence sur les droits fondamentaux et la surveillance de masse par les services de renseignement sera un autre événement clé de 2017. En octobre, l’agence présentera les conclusions de son analyse sociologique et juridique des législations existantes et de leur mise en œuvre. Cette analyse se base sur une version mise à jour du rapport de l’agence sur les cadres juridiques de protection des droits fondamentaux dans le contexte de la surveillance et sur des entretiens avec toutes les personnes concernées.

Ceci n’est qu’un aperçu de quelques-uns des événements phares de 2017. Le calendrier 2017 en brosse un tableau plus complet. En fonction des événements qui surviendront en Europe, l’agence sera vraisemblablement appelée à fournir des avis spécialisés et indépendants.