Discrimination et crimes de haine à l’égard des personnes juives dans les États membres de l’UE : expériences et perceptions de l’antisémitisme

November
2013
Cette enquête de la FRA est la première enquête jamais réalisée visant à collecter des données comparables sur les expériences et perceptions des personnes juives de l’antisémitisme, du crime motivé par la haine et de la discrimination dans un certain nombre d’États membres de l’UE, à savoir l’Allemagne, la Belgique, la France, la Hongrie, l’Italie, la Lettonie, le Royaume-Uni et la Suède. Ses conclusions révèlent un niveau inquiétant de discrimination, notamment dans les domaines de l’emploi et de l’enseignement, une peur répandue de la victimisation et une inquiétude croissante de l’antisémitisme en ligne.
Downloads: 

Discrimination et crimes de haine à l’égard des personnes juives dans les États membres de l’UE : expériences et perceptions de l’antisémitisme

[pdf]de en fr (4.28 Mo)

L’antisémitisme amoindrit sensiblement les chances des personnes juives de jouir de leurs droits légalement garantis à la dignité humaine, à la liberté de pensée, de conscience et de religion, et à la non-discrimination. Les insultes quotidiennes, la discrimination, le harcèlement et même la violence physique auxquels doivent faire face les personnes juives de l’Union européenne ne montrent aucun signe de fléchissement, malgré tous les efforts de l’UE et de ses États membres. Néanmoins, peu d’informations existent sur la portée et la nature des crimes antisémites pour guider les décideurs politiques cherchant à lutter de manière efficace contre ces crimes. En exposant ces crimes qui restent trop souvent non signalés et par conséquent invisibles, le présent rapport de la FRA cherche à y mettre un terme.