You are here:
Bien que l’Union européenne dispose de mécanismes de protection des droits dédiés aux enfants, nombre d’enfants et de jeunes personnes ne savent pas que s’ils sont en difficulté il est possible de solliciter des services et des ressources spécifiques, en plus de leur famille, de leurs amis et de leurs enseignants.

La FRA a entamé ses activités sur les droits de l’enfant immédiatement après sa création en 2007, en élaborant des indicateurs pour mesurer le respect et la promotion des droits des enfants dans l’Union européenne. À partir de ces indicateurs, la FRA a réuni des données et publié des rapports sur la traite des enfants et sur les enfants demandeurs d’asile qui ont été séparés de leur famille. D’après les recherches effectuées, il est fréquent que ces enfants soient mal informés de leurs droits et jugent les procédures d’asile trop longues, ce qui aggrave leur peur et leur sentiment d’insécurité.

La Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant a été ratifiée par tous les États membres de l’Union européenne. Le Traité sur l’Union européenne impose également à l’UE de promouvoir la protection des droits de l’enfant. En 2006, la Commission européenne a proposé une stratégie pour protéger les droits de l’enfant, et a adopté en 2011 le programme de l’Union européenne en matière de droits de l’enfant.

Selon la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne, les enfants ont droit à la protection et aux soins nécessaires à leur bien-être. Leur opinion doit être prise en considération pour les aspects qui les concernent, et leur intérêt supérieur doit être une considération primordiale dans toutes les mesures les concernant. D’autres articles de la Charte sont spécifiquement consacrés à la protection infantile, comme la disposition relative à l’interdiction du travail des enfants.

Actualités

Pour chaque enfant, tous ses droits
20/11/2019

Ce jour marque le 30e anniversaire de la Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfant – un traité historique sur les droits humains. La Convention a changé la manière dont les adultes voient et traitent les enfants. Mais malgré les progrès considérables accomplis en Europe, de graves problèmes, comme la pauvreté des enfants, subsistent.

Mettre fin à la pauvreté des enfants : valoriser l’intérêt supérieur de l’enfant
17/10/2019

Un enfant sur quatre de moins de 18 ans est menacé de pauvreté ou d’exclusion sociale dans l’Union européenne, l’une des régions les plus riches du monde. Mais la promotion et la protection des droits de l’enfant constituent l’un des objectifs fondamentaux de l’UE. À l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté, la FRA appelle une nouvelle fois l’UE et ses États membres, tous parties à la convention des Nations unies relative aux droits de l’enfant, à accorder la priorité aux zones d’investissement afin de réduire la pauvreté des enfants aux niveaux visés par l’objectif de développement durable (ODD 1) sur la pauvreté.

Montée des inégalités et du harcèlement et régression de la protection des droits fondamentaux
06/06/2019

Selon le rapport sur les droits fondamentaux 2019 de la FRA, de nombreuses personnes dans l’UE risquent d’être laissées pour compte, car l’intolérance croissante et les atteintes aux droits fondamentaux des personnes continuent à éroder les progrès considérables accomplis jusqu’ici.