You are here:

EFRIS rassemble des rapports et des évaluations d’organismes internationaux de défense des droits de l’homme, parmi lesquels les Nations unies et le Conseil de l’Europe.

Il rappelle à l’UE et à ses États membres les obligations qui leur incombent en vertu de divers traités relatifs aux droits de l’homme. Il signale également les recommandations formulées par les mécanismes de surveillance des droits de l’homme.

La FRA a conçu cet instrument pour un contexte européen, ce qui inclut notamment les évaluations du Parlement européen relatives aux valeurs de l’UE, le dialogue sur l’État de droit au sein du Conseil de l’UE, ainsi que les contrôles de conformité réalisés par la Commission européenne quant au respect des droits fondamentaux. L’EFRIS peut ainsi faciliter les aperçus comparatifs couvrant toute l’UE, notamment, dans la mesure du possible, la comparaison avec les moyennes européennes.

Cet instrument se veut également un « outil d’accès » aux évaluations des États membres de l’UE effectuées par le Conseil de l’Europe et les Nations unies, par exemple.

L’EFRIS constituera également, à terme, une ressource utile pour la société civile, les médias et le monde universitaire.

Pour l’instant, il couvre une soixantaine de mécanismes de l’ONU et du Conseil de l’Europe relatifs aux droits de l’homme. La FRA ajoutera ultérieurement d’autres sources, telles que le Comité européen des droits sociaux et la Cour de justice de l’Union européenne.

L’EFRIS couvre tous les États membres de l’UE, ainsi que la Macédoine du Nord et la Serbie, deux pays qui relèvent du mandat de la FRA.