You are here:

Si le coronavirus a une incidence sur la vie de tout un chacun, certaines personnes sont plus affectées que d’autres. Il s’agit notamment des personnes qui dépendent de soins et celles qui sont détenues dans des endroits surpeuplés et qui bénéficient de systèmes sanitaires et de soins médiocres. Pour certaines personnes, il est plus difficile d’échapper à la maladie.

Les femmes en particulier subiront les conséquences de cette situation, alors que les gouvernements mettent de plus en plus en œuvre des mesures forçant les personnes à rester chez elles. En effet, les femmes se retrouvent en première ligne en tant que mères, médecins, infirmières, pharmaciennes, enseignantes, vendeuses.

En outre, certains rapports indiquent que les mises en quarantaine et le confinement sont susceptibles de donner lieu à une hausse des violences domestiques. Sans la pandémie, une femme sur cinq a déjà été victime de violences de la part de son partenaire, comme l’a constaté une enquête précédemment réalisée par la FRA sur la violence fondée sur le genre.

Le confinement peut avoir un effet néfaste sur les issues de secours et les réseaux de soutien à la disposition des femmes, tels que les lignes d’assistance téléphonique et les abris. La lutte contre la crise nécessitera également des efforts pour s’occuper des victimes de violences conjugales et les soutenir.

En outre, le virus met en danger les personnes dont les conditions de vie sont déjà dramatiques et qui n’ont pas accès à des systèmes sanitaires et à l’hygiène, telles que les migrants, les demandeurs d’asile, les travailleurs victimes d’exploitation ou encore les Roms.

En vivant dans des camps surpeuplés, avec un accès limité aux soins de santé et sans aucune possibilité de respecter la distanciation physique et sociale, les migrants et les demandeurs d’asile sont extrêmement vulnérables au virus. Parmi eux se trouvent également exposés des milliers d’enfants non accompagnés.

Les travailleurs migrants sont aussi gravement exploités dans l’ensemble de l’UE. Ils sont contraints de travailler pendant de très longues heures en étant peu payés, voire en ne l’étant pas du tout, sans équipement de sécurité et sans accès à l’eau courante. La flambée de l’épidémie leur fait courir un risque élevé de contracter la maladie.

Le rapport sur l’exploitation grave par le travail de la FRA indique qu’il est urgent que les gouvernements prennent davantage de mesures pour lutter contre cette forme d’exploitation dans l’ensemble de l’UE.

La communauté rom livre également un combat difficile. Comme le montrent des recherches de la FRA sur la discrimination à l’encontre des Roms, 30% de cette communauté vivent dans des logements sans eau courante. Près de 50% de Roms n’ont ni toilettes, ni douche, ni salle de bains intérieures. Alors que le coronavirus se propage, l’accès à l’eau courante devient un problème encore plus urgent pour rester en bonne santé.

La hausse de la discrimination constitue également un autre problème préoccupant. Comme le démontrent les recherches de la FRA, la discrimination, les crimes de haine et les discours haineux posent déjà problème dans de vastes régions d’Europe.

Depuis que la pandémie du coronavirus se propage dans toute l’Europe, certains médias rapportent des phénomènes de discrimination et des crimes de haine visant les personnes d’origine asiatique.

Le coronavirus a des effets profonds sur chacun d’entre nous. Il ne s’agit pas seulement d’une question de santé publique ; ce virus affecte également les droits des personnes.

À l’heure actuelle, la FRA collecte des informations dans l’ensemble des États membres de l’UE et elle publiera un rapport « Focus » début avril pour mettre en exergue certaines des principales préoccupations en matière de droits fondamentaux qui émergent de la crise.

Elle se tient prête à aider les institutions et les pouvoirs publics de l’UE en apportant aux responsables politiques des éléments de preuve solides et une expérience réelle afin de répondre à leurs besoins essentiels et pour l’élaboration de leurs politiques.