You are here:
The Romani flag
The Romani flag
Les Roms font partie intégrante de la civilisation européenne depuis plus d’un millénaire. Avec une population estimée à 10 à 12 millions en Europe, dont 6 millions environ dans l’Union européenne, les Roms représentent aujourd’hui la première minorité ethnique en Europe.

Selon les données disponibles, de nombreux Roms (dont les Travellers irlandais, les Gitans, les Manouches, les Ashkali et les Sinti) vivent dans des conditions d’extrême pauvreté, en marge de la société, et sont victimes d’une exclusion sociale extrême. Les enquêtes effectuées par la FRA en 2011 et 2016 ont également fait apparaître que les préjugés, l’intolérance et la discrimination affectent une large proportion de Roms résidant dans les États membres, dont la plupart sont des citoyens de l’UE.

En avril 2011, la Commission européenne a publié une communication sur un cadre de l’UE pour les stratégies nationales d’intégration des Roms allant jusqu'à 2020, qui invitait la FRA à mettre en place un système de suivi solide dans l’ensemble des États membres, à assister la mise en œuvre du programme européen d’intégration des Roms à l’échelle de l’UE et à mesurer régulièrement les progrès sur le terrain.

La Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne interdit toute discrimination fondée « sur […] la race, la couleur, les origines ethniques ou sociales ». Les chapitres consacrés aux libertés et à la solidarité établissent le droit à l’éducation et le droit d’accéder à la prévention en matière de santé et de bénéficier de soins médicaux. La Charte garantit également le respect de la diversité culturelle, religieuse et linguistique.

Hide on front end: 
0

Actualités

Se souvenir de l’Holocauste oublié
02/08/2019

Les Nazis ont persécuté, retenu en captivité et exécuté des centaines de milliers de Roms. Mais le génocide des Roms durant l’Holocauste n’a été formellement reconnu qu’à partir des années 1980. Le 2 août, journée de commémoration de l’Holocauste des Roms, il est temps de se souvenir de leurs souffrances et d’appeler à ce qu’il soit mis un terme à l’antitsiganisme que les communautés roms endurent depuis si longtemps et encore aujourd’hui.

Montée des inégalités et du harcèlement et régression de la protection des droits fondamentaux
06/06/2019

Selon le rapport sur les droits fondamentaux 2019 de la FRA, de nombreuses personnes dans l’UE risquent d’être laissées pour compte, car l’intolérance croissante et les atteintes aux droits fondamentaux des personnes continuent à éroder les progrès considérables accomplis jusqu’ici.

Davantage de mesures ciblées sont requises pour soutenir les femmes roms
05/04/2019

Partout dans l’UE, les femmes sont confrontées à des inégalités. Mais les femmes roms sont confrontées à des défis supplémentaires tels que l’antitsiganisme, la pauvreté extrême, l’exclusion et la discrimination, qui renforcent leur situation défavorable, selon le dernier rapport de l’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne, qui souligne la nécessité urgente de prendre des mesures ciblées et tenant compte de la dimension de genre permettant aux femmes roms d’exploiter pleinement leur potentiel.