Systems

Soutien aux systèmes et aux défenseurs des droits de l’homme

<p>Many organisations work to defend your rights. We help their efforts with independent evidence, advice and expertise.</p>
<p>We support their frontline work. And we shine a light on potential risks and priority areas. Together we make your rights a reality.</p>

Highlights

  • Report / Paper / Summary
    11
    October
    2021
    This report proposes a framework for becoming, and functioning as, a ‘human rights city’ in the EU. It includes ‘foundations’, ‘structures’ and ‘tools’ for mayors, local administrations and grassroots organisations to reinforce fundamental rights locally. It is based on existing good practice and expert input by representatives of human rights cities in the EU, academic experts, international organisations and city networks.
  • Page
    The European Union Fundamental Rights Information System EFRIS is a Human Rights Gateway, bringing together data and information from existing human rights databases, and enables viewing and analysis of relevant assessments of fundamental rights in the EU.
  • Report / Paper / Summary
    18
    January
    2018
    Civil society organisations in the European Union play a crucial role in promoting fundamental rights, but it has become harder for them to do so – due to both legal and practical restrictions. This report looks at the different types and patterns of challenges faced by civil society organisations working on human rights in the EU.
  • Handbook / Guide / Manual
    23
    October
    2018
    En tant que catalogue très moderne des droits de l’homme, la Charte inclut de nombreux
    droits absents des déclarations de droits établies de longue date, et sa lecture
    suscite une impression très favorable. Les personnes qui connaissent les grands
    principes du droit de l’UE sont en général capables de réciter rapidement que la Charte
    est toujours contraignante pour l’UE, et l’est pour les États membres uniquement
    « lorsqu’ils mettent en oeuvre le droit de l’Union ». Mais que signifie cette expression
    souvent citée de l’article 51 de la Charte ?
Products
The Fundamental Rights Forum is the space for dialogue on human rights challenges facing the EU today.
The Director of the EU Agency for Fundamental Rights, Michael O’Flaherty, welcomes the launch of the Philanthropy Europe Association (Philea), the merger of the European Foundation Centre (EFC) and the Donors and Foundations Networks in Europe (Dafne), on 7 December 2021.
The Fundamental Rights Forum is the space for dialogue on human rights challenges facing the EU today.
Highlights from the Fundamental Rights Forum 2021 – Michael O’Flaherty on the Forum as a roadmap for a vision of hope.
Speaking up for human rights has never been more important!

But how can we bring people together and cut through the noise?
International and regional human rights organisations across Europe have joined forces with the EU Agency for Fundamental Rights, united behind the '10 keys to effectively communicating human rights'.
11
October
2021
This report proposes a framework for becoming, and functioning as, a ‘human rights city’ in the EU. It includes ‘foundations’, ‘structures’ and ‘tools’ for mayors, local administrations and grassroots organisations to reinforce fundamental rights locally. It is based on existing good practice and expert input by representatives of human rights cities in the EU, academic experts, international organisations and city networks.
A clip on human rights cities upon launch of ‘Framework of commitments for human rights cities’
28
September
2021
Since September 2020, three National Human Rights Institutions (NHRIs) had a change in their accreditation status, two new institutions were created and nine have had a change in tasks covered by their mandates. Following up on the September 2020 report “Strong and effective national human rights institutions – challenges, promising practices and opportunities”, this update provides an overview of developments in the accreditation status and mandates of NHRIS in the past 12 months. The update covers the 27 EU Member States as well as three additional states within FRA’s mandate (Albania, North Macedonia and Serbia).
On the occasion of the launch of FRA’s report ‘Protecting civic space in the EU’ this clip sheds light on the challenges civil society faces across the European Union.
On 23 February 2021, FRA’s Director, Michael O’Flaherty, listened to fundamental rights concerns and discussed ways to solve them. The second Fundamental Rights Dialogue invited young people to participate in shaping our societies, placing human rights centre stage.
10
June
2021
L’année 2020 a été marquée à la fois par des
avancées et des reculs en termes de protection
des droits fondamentaux. Le Rapport sur les
droits fondamentaux 2021 de l’Agence des droits
fondamentaux de l’Union européenne examine les
principales évolutions dans ce domaine, en recensant
les progrès accomplis et les sujets de préoccupation
persistants.
10
June
2021
FRA’s Fundamental Rights Report 2021 reviews major developments in the field in 2020, identifying both achievements and areas of concern. It also presents FRA’s opinions on these developments, including a synopsis of the evidence supporting these opinions. This year’s focus chapter explores the impact of the COVID-19 pandemic on fundamental rights. The remaining chapters cover: the EU Charter of Fundamental Rights; equality and non-discrimination; racism, xenophobia and related intolerance; Roma equality and inclusion; asylum, borders and migration; information society, privacy and data protection; rights of the child; access to justice; and the implementation of the Convention on the Rights of Persons with Disabilities.
On 23 February 2021, FRA’s Director, Michael O’Flaherty, listened to fundamental rights concerns and discussed ways to solve them. The second Fundamental Rights Dialogue invited young people to participate in shaping our societies, placing human rights centre stage.
On 13 November, the Fundamental Rights Agency (FRA) hosted its first Fundamental Rights Dialogue - a virtual event that gave young people an opportunity to voice their fundamental rights concerns and discussed ways to solve them with FRA's Director Michael O'Flaherty.
Key statements from the FRA/Euractiv online event Reinforcing the EU Charter: rights of people in the EU in the next decade, 7 December 2020.
16
December
2020
Le présent résumé présente les principaux
enseignements tirés du premier rapport de la FRA
inspiré de son enquête sur les droits
fondamentaux. L’enquête a recueilli des données
auprès de quelque 35 000 personnes sur leurs
expériences, leurs perceptions et leurs opinions au
sujet d’un ensemble de questions relevant, à des
degrés divers, des droits humains.
This year, the COVID-19 pandemic leaves a lasting mark on society worldwide. It affected everyone but some people more than others. As we look ahead, on Human Rights Day, on 10 December, we need to make the new normal a better normal. In his video message, FRA Director Michael O’Flaherty underlines the need to stand up for human rights to make 2021 a better year. This means ensuring we respect and take into account everybody's human rights.
30
November
2020
This report outlines some of the measures EU Member States have put in place to protect public health as Europe faces the ‘second wave’ of the Coronavirus pandemic. It highlights how these may affect fundamental rights, especially social rights.
This video statement by FRA Director Michael O’Flaherty was recorded for the 2020 General conference of the International Coalition of Inclusive and Sustainable Cities (ICCAR): “CommunicAction – A common front to protect human rights at the local level”.
This video statement by FRA Director Michael O’Flaherty was recorded for the Annual Conference of the Geneva Human Rights Platform: ''Connectivity between regional and global human rights mechanisms".
Les organisations de la société civile de l’UE fournissent des services, s’engagent en faveur de communautés, mènent des actions de sensibilisation, défendent les intérêts d’autrui et invitent les autorités à rendre compte de leurs actions. Mais elles sont confrontées à des menaces, sont victimes d’attaques, subissent des réductions de financement et font l’objet de restrictions disproportionnées. Comme le souligne un nouveau rapport de l’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne (FRA), il ne s’agit là que de quelques-unes des difficultés auxquelles les organisations de la société civile de défense des droits de l’homme sont confrontées dans certaines parties de l’UE, alors que la pandémie de coronavirus a aggravé leurs conditions de travail. La FRA invite les décideurs politiques à promouvoir un environnement de travail plus favorable à la société civile afin de contribuer à faire respecter, pour tout individu, l’ensemble des droits de l’homme.
Le 24 septembre 2020, le conseil d’administration de la FRA a décidé formellement de proroger de trois ans le contrat de Michael O’Flaherty en tant que directeur de l’Agence européenne des droits fondamentaux (FRA).
Les institutions nationales de défense des droits de l’homme (INDH) sont essentielles pour la protection et la promotion des droits fondamentaux dans l’UE, mais leur potentiel reste inexploité, selon un nouveau rapport de l’Agence des droits fondamentaux de l’UE (FRA). Ce dernier suggère les prochaines étapes pour renforcer l’impact et l’efficacité des INDH, telles que l’octroi de ressources adéquates, de pouvoirs importants et d’un mandat clair, conformément aux principes de Paris des Nations Unies.
Les menaces verbales, les attaques physiques et les financements insuffisants constituent certains des principaux problèmes rencontrés par les organisations de la société civile actives dans le domaine des droits de l’Homme au sein de l’Union européenne. De plus, près de la moitié d’entre elles affirment que la situation s’est détériorée dans leur pays l’année passée. Ces conclusions sont tirées de la deuxième consultation annuelle réalisée par l’Agence des droits fondamentaux de l’UE (FRA) auprès d’organisations de la société civile dans l’ensemble de l’UE.
Le 13 juillet, Elise Barbé prend ses fonctions de nouvelle Présidente du Conseil d’Administration de l’Agence européenne des droits fondamentaux (FRA). Sunniva McDonagh la rejoint en tant que Vice-Présidente. Le Conseil d’Adminsitration de la FRA les a élues lors de sa réunion de juin 2020.
La plupart des personnes estiment que les droits de l’homme peuvent façonner des sociétés plus justes, telle est la conclusion de l’enquête de l’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne (FRA) consacrée à cette thématique. Toutefois, les personnes économiquement vulnérables, les jeunes et les personnes en risque de précarisation sont nombreuses à juger que dans de nombreux cas, les droits de l’homme ne les protègent pas. L’enquête sur les droits fondamentaux de la FRA dévoile un clivage marqué dans les populations européennes. L’enquête attire l’attention des gouvernements sur la nécessité de rappeler la teneur des droits de l’homme aux Européens de sorte que chacun en tire un bénéfice équitable.
L’augmentation de l’intolérance et des atteintes aux droits fondamentaux de la population continue d’éroder les progrès considérables accomplis au fil des ans, selon le rapport sur les droits fondamentaux 2020 de la FRA. Alors que l’Europe commence à sortir de la pandémie de COVID-19, nous constatons une aggravation des inégalités existantes et des menaces pour la cohésion de la société.
Le nouveau site web moderne de l’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne (FRA) a une nouvelle identité : il permet aux utilisateurs de trouver rapidement et simplement les informations essentielles sur les droits fondamentaux dont ils ont besoin.
Aujourd’hui, nous célébrons la Journée des droits de l’homme, une journée qui commémore l’adoption de la Déclaration universelle des droits de l’homme et ce qu’elle représente pour nous tous. Toutefois, elle mériterait d’être célébrée tous les jours.
Il existe un large éventail d’informations sur les droits de l’homme. L’inconvénient, c’est qu’il faut souvent les rechercher dans de nombreux sites web différents. Une grande partie de ces informations concerne l’UE et ses États membres. Désormais, grâce au système d’information européen sur les droits fondamentaux (EFRIS) de la FRA, la solution est à portée de main. L’instrument EFRIS regroupe des informations provenant de ces diverses sources, ce qui constitue un point d’entrée unique, ce qui faisait jusqu’alors hélas défaut.
Le 1er Décembre marque le dixième anniversaire de l’entrée en vigueur de la Charte des droits fondamentaux de l’Union européenne. Cette déclaration historique de l’UE est à même de susciter des transformations considérables en matière de droits fondamentaux. Cependant, dix ans après son entrée en vigueur, ses effets tardent à se faire pleinement ressentir. Cette situation est en train de changer, lentement mais sûrement.
Que signifie vraiment une communication efficace sur les droits humains ? Et comment pourrions-nous procéder afin de réaliser une telle communication ? Les participants au récent atelier de l’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne (FRA) échangent leurs avis.
Les professionnels des médias qui souhaitent améliorer la qualité de leur travail lorsqu’ils communiquent sur la migration ont désormais une aide à leur disposition ; en effet, la FRA lance une nouvelle plateforme d’apprentissage en ligne, développée par des journalistes pour des journalistes, afin de célébrer la Journée mondiale des réfugiés, le 20 juin.
La Charte des droits fondamentaux de l’UE est l’un des documents juridiquement contraignants sur les droits humains les plus modernes et complets du monde. De nombreux États membres de l’UE n’exploitent pas encore pleinement son potentiel.
En réponse à une demande du Parlement européen du 6 février 2019, l'Agence des droits fondamentaux de l'Union européenne (FRA) a rendu un avis sur une proposition de règlement visant à empêcher la diffusion de contenus terroristes en ligne et des conséquences qui en découlent pour les droits fondamentaux.
Tout au long de l’année 2019, l’agence continuera d’œuvrer résolument en faveur de la promotion et de la protection des droits de l’homme par tous, au cours d’une année qui marquera les 10 ans de la déclaration des droits édictée par l’Union européenne elle-même, à savoir sa Charte des droits fondamentaux.
L’année 2018 a été marquée par de nombreux anniversaires importants dans le monde des droits humains. En effet, nous avons commémoré les 70 ans de la Déclaration universelle des droits de l’homme, et les 65 ans de la Convention européenne des droits de l’homme.
Le 5 juillet, Michael O’Flaherty, Directeur de la FRA, s’est rendu à La Haye pour participer à des réunions dans des agences de l’UE et des ministères des Pays-Bas.
Cette année marque le 25e anniversaire de la Déclaration et du Programme d’action de Vienne sur les droits de l’homme. Ce texte historique a ouvert la voie à de sérieux progrès en la matière. Il est à l’origine de la création de nouveaux textes législatifs et d’institutions des droits de l’homme offrant une meilleure protection dans le monde entier. À l’occasion de cet anniversaire, l’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne (FRA) et le Bureau des Nations Unies pour les droits de l’homme appellent les États membres de l’Union européenne à continuer à défendre les droits de tous dans l’ensemble de l’Europe.
Au cours de sa réunion de mai 2018, le Conseil d’administration de la FRA a nommé cinq femmes et six hommes, choisis parmi les 100 candidats, pour former le nouveau Comité scientifique de l’Agence.