Highlights

Produits
29
mai
2024
Ahead of the EU elections, this report explores the political participation of people with disabilities. Although some Member States removed restrictions on the right to vote and to stand for elections, barriers still exist. This report is an update of new developments following FRA’s last report published in 2014. It sets out ways forward to ensure people with disabilities have equal opportunities, in line with the EU Charter of Fundamental Rights and the Convention on the Rights of Persons with Disabilities.
14
mai
2024
FRA’s third LGBTIQ survey shows that people still experience hate-motivated violence and discrimination. Trans and intersex people face even greater victimisation. Yet, signs of progress show that the EU’s and Member States’ efforts can positively affect people’s lives. More LGBTIQ people are open about their sexual orientation, gender identity, gender expression and sex characteristics.
10
avril
2024
Racism in the police can include discriminatory racial profiling practices through to excessive use of force. Incidents like these highlight deeper systemic issues that need addressing. Many in society are affected by racism in policing, not only the individuals or communities targeted. Lack of trust in policing can fuel social exclusion and damages the foundations of a fair and equal society, however promising practices are developing to address these issues. This is the first EU-wide report on racism in policing. FRA’s findings identify gaps in regulatory frameworks and propose concrete steps for action.
2
Février
2024
This technical report provides all the relevant technical information on the design, implementation and finalisation of the survey on immigrants and descendants of immigrants. Details of the data collection process also contribute to the iterative improvement of survey methodologies, especially when it comes to surveying populations and groups that are considered ‘hard-to-reach’ or difficult to survey.
29
novembre
2023
Online hate speech is a growing problem in today’s digitalised societies. Women, Black people, Jews and Roma are often targets of online hate speech. Online hate proliferates where human content moderators miss offensive content. Also, algorithms are prone to errors. They may multiply errors over time and may even end up promoting online hate. This report presents the challenges in identifying and detecting online hate. Hate of any kind should not be tolerated, regardless of whether it is online or offline. The report discusses the implications for fundamental rights to support creating a rights-compliant digital environment.
7
novembre
2023
Antisemitic incidents and hate crimes violate fundamental rights. This report provides an overview of antisemitic incidents in 2022. It reveals persistent gaps in the recording of antisemitism across Europe that impedes efforts to effectively counter hatred towards Jews. It covers antisemitic incidents reported in the 27 EU Member States in 2022 and includes available data of the same year from Albania, the Republic of North Macedonia and Serbia. As this is a yearly publication covering the period 01/01/2022–31/12/2022, it does not include antisemitic incidents reported in 2023. This is the 19th edition and is the only annual source of data of this nature for the EU.”
Findings from FRA’s Being Black in the EU report point to people of African descent experiencing widespread racism and discrimination in their daily lives.
25
octobre
2023
FRA's first Being Black in the EU report exposed widespread and entrenched racism against people of African descent in Europe. Now updated with new data, this report revisits the situation revealing persistent racial discrimination, harassment and violence. Overall, experiences of racial discrimination increased in the EU countries since 2016, reaching as high as 77%. The lack of progress is alarming despite binding anti-discrimination law in the EU since 2000 and significant EU policy developments since then.
20
octobre
2023
FRA’s strategic priorities and objectives are based on the agency’s role and mission as defined in its amended founding regulation. They build on FRA’s 2018–2022 strategy as well as how it performed, its experience and its vision. Their design takes into account future fundamental rights challenges facing Europe, the agency’s mandate, the broader operational context and the resources available.
13
septembre
2023
Europe’s ageing population is ever-increasing, and our societies are becoming more digitalised. Many public services are now available online, with many more services in the process of being digitalised. But the digitalisation of public services poses a risk of exclusion for older persons. In this new report, FRA explores the impact of digitalisation on the fundamental rights of older persons. The report maps the current legislation, policies and practices fostering digital inclusion. It provides an overview of the laws at the national level that provide for equal access to public services, both online and offline. The findings show how Member States safeguard older person’s rights to access services undergoing digitalisation. It outlines how Member States can support digital skills and ensure older people can fully participate in public life.

8
juin
2023
La guerre d'agression non provoquée de la Russie contre l'Ukraine a entraîné des déplacements massifs de personnes à l'intérieur et à l'extérieur du pays. L'Union européenne (UE) a rapidement activé sa directive relative à la protection
temporaire pour la première fois depuis son adoption en 2001. Cela a donné à près de 4 millions de personnes le droit à un séjour régulier et à un accès au travail, au logement, à l'assistance juridique, à l'éducation et aux soins de santé.
8
juin
2023
FRA’s Fundamental Rights Report 2023 reviews major developments in the field in 2022, identifying both achievements and areas of concern. It also presents FRA’s opinions on these developments, including a synopsis of the evidence supporting these opinions.
8
juin
2023
L’année 2022 a été marquée à la fois par des avancées et des reculs en matière de protection des droits fondamentaux. Le Rapport sur les droits fondamentaux 2023 de l’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne (FRA) examine les principales évolutions dans ce domaine, en recensant les progrès accomplis et les sujets de préoccupation persistants. La présente publication expose les avis de la FRA sur les principales évolutions dans les domaines thématiques couverts ainsi qu’un résumé des éléments factuels qui étayent ces avis.
FRA’s 2021 survey on Roma in Croatia, Czechia, Greece, Hungary, Italy, North Macedonia, Portugal, Romania, Serbia and Spain collected information from 8,461 respondents living in private households who self-identify as Roma, are 16 or older and have lived in the survey countries for at least the 12 months before the survey.
20
mars
2023
This guide helps independent national monitoring frameworks to fulfil their monitoring responsibility set out in Article 33 of the Convention on the Rights of Persons with Disabilities (CRPD). It focuses on the use of indicators. It does not deal with aspects such as compliance with the Paris Principles or the efficiency of complaints mechanisms. Its objective is to support national monitoring frameworks in designing or improving indicators for assessing progress of CRPD implementation at national level.
27
Février
2023
FRA’s 2021 survey on Roma was conducted in Croatia, Czechia, Greece, Hungary, Italy, Portugal, Romania, and Spain, as well as in North Macedonia and Serbia. It includes interviews with more than 8,400 Roma, collecting information on more than 20,000 individuals living in their households. This technical report provides a detailed overview of the survey methodology used by FRA when collecting the survey data.
8
décembre
2022
Artificial intelligence is everywhere and affects everyone – from deciding what content people see on their social media feeds to determining who will receive state benefits. AI technologies are typically based on algorithms that make predictions to support or even fully automate decision-making.
11
novembre
2022
Europe stands at a delicate moment in its history. It is a moment of existential significance for the wellbeing and sustainability of our societies. It is emerging from the pandemic caused by the coronavirus disease, only to face a set of major overlapping challenges. These pose profound questions about the political, economic and societal future of the continent. To discuss elements of a human rights vision for the future and to identify opportunities for action, FRA brought together a group of sixty human rights leaders and experts with diverse backgrounds
from across the continent. This report distils the meeting discussions, including analysis and ideas, and concludes with proposals for action. It does not represent the views either of individual participants or of FRA.
3
novembre
2022
Antisemitic incidents and hate crimes violate fundamental rights, especially the right to human dignity, the right to equality of treatment and the freedom of thought, conscience and religion. This report provides an overview of available data on antisemitism as recorded by official and unofficial sources in the EU Member States and in Albania, North Macedonia and Serbia. The data provided by the countries are supplemented with information from international organisations.
25
octobre
2022
02 November 2022
This report presents findings from FRA’s 2021 survey on Roma in Croatia, Czechia, Greece, Hungary, Italy, Portugal, Romania and Spain, as well as in North Macedonia and Serbia. The survey includes interviews with more than 8,400 Roma, collecting information on more than 20,000 individuals living in their households. By focusing on Roma, the survey provides unique data and information that are not available from European general population surveys, which do not disaggregate on grounds of ethnic origin. The findings present a bleak but familiar picture of exclusion, deprivation, discrimination and racism.
Les enfants ont besoin d'être entendus et d’être impliqués dans toutes les questions qui les concernent. Cela inclut le système de la justice.
En Europe, un nombre croissant de personnes LGBTIQ choisissent désormais de vivre ouvertement leur identité . En même temps, elles sont davantage confrontées à la violence, au harcèlement et à l’intimidation qu’auparavant. Cette tendance est particulièrement préoccupante pour les jeunes personnes LGBTIQ, qui se retrouvent dans une situation de vulnérabilité accrue. Telles sont quelques-unes des conclusions de la dernière enquête de l’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne (FRA), basée sur les réponses de plus de 100 000 personnes LGBTIQ dans toute l’Europe.
Au fil des ans, l’UE et ses États membres ont continué d’améliorer leurs systèmes de protection des enfants, même si des lacunes subsistent. L’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne (FRA) a cartographié la situation actuelle dans l’ensemble de l’UE afin de soutenir les efforts visant à apporter de nouvelles améliorations.
La FRA a mis à jour sa base de données sur la haine à l’égard des musulmans. Facile à utiliser, celle-ci offre une vue d’ensemble d’informations (datant au plus tard du 31 décembre 2022) sur les crimes de haine, les discours haineux et les discriminations à l’encontre des musulmans dans l’ensemble de l’UE, en Albanie, en Serbie et en Macédoine du Nord.
La vue d’ensemble annuelle des incidents antisémites de l’Agence des droits fondamentaux de l’UE (FRA) révèle une nouvelle fois des lacunes persistantes dans l’enregistrement de l’antisémitisme en Europe. Chaque pays continue à collecter des données de manière différente et certains pays ne collectent aucune donnée, entravant ainsi les efforts visant à lutter efficacement contre la haine à l’égard des Juifs.
Près de la moitié des personnes d’ascendance africaine dans l’UE sont confrontées au racisme et à la discrimination dans leur vie quotidienne, un chiffre en augmentation depuis 2016. Le harcèlement raciste et le profilage ethnique sont également fréquents, particulièrement chez les jeunes, selon une nouvelle enquête de l’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne (FRA). La FRA appelle les pays de l’UE à prendre des mesures urgentes pour lutter contre la discrimination et le harcèlement à caractère raciste afin de garantir que tout le monde soit traité de manière égale et avec dignité.
Il peut être plus facile d’obtenir des prestations sociales ou de trouver des informations grâce aux services publics en ligne. Cependant, il arrive parfois que les personnes âgées ne possèdent pas les compétences numériques nécessaires pour les utiliser, ce qui peut éventuellement les empêcher d’exercer leurs droits fondamentaux. Elles peuvent ainsi être désavantagées et risquer d’être exclues de nos sociétés numérisées. Tel est l’avertissement lancé par l’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne (FRA) dans un rapport. Les pays de l’UE doivent garantir un accès universel aux services publics. Les personnes âgées devraient être en mesure de choisir la manière d’y accéder et recevoir de l’aide pour acquérir des compétences numériques.
Vous êtes une personne lesbienne, gay, bisexuelle, trans, intersexe ou queer (LGBTIQ) et vous vivez en Europe ? Votre avis nous intéresse ! L’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne (FRA) lance aujourd’hui une nouvelle édition de l’enquête sur la situation des personnes LGBTIQ au sein de l’UE afin de recueillir leurs expériences, leurs points de vue et leurs préoccupations. Les résultats de cette enquête permettront d’assurer la cohérence des politiques visant à mieux protéger et promouvoir les droits des personnes LGBTIQ.
Les personnes qui fuient l’invasion de l’Ukraine par la Russie peuvent chercher un emploi en Europe. Mais la méconnaissance de la langue du pays d’accueil et le caractère temporaire des placements professionnels ne sont que quelques-uns des obstacles pratiques recensés dans un nouveau document, élaboré par Eurofound et l’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne. Les conclusions devraient aider les responsables politiques à améliorer les possibilités d’emploi tant au profit des personnes qui ont fui que des sociétés qui les ont accueillies.
Conséquences de la guerre d’agression menée par la Russie contre l’Ukraine, hausse de la pauvreté infantile, généralisation de la haine et protection des droits face aux évolutions technologiques : voilà quelques-unes des questions urgentes relatives aux droits humains traitées dans le rapport sur les droits fondamentaux 2023 de la FRA. Dans sa section « Focus » consacrée aux effets de l’agression russe contre l’Ukraine au sein de l’UE, le rapport se penche sur le soutien et la solidarité apportés par les gouvernements, les autorités locales et la société civile. On y trouve des suggestions indiquant comment les pays de l’UE pourraient mieux assurer une protection efficace, en particulier pour aider les femmes ayant fui le conflit et qui ont besoin d’un soutien ciblé.
La désinformation et la haine à l’encontre des Juifs ont prospéré sur l’internet tout au long de la pandémie de COVID-19 et de l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Pourtant, le recensement des incidents antisémites reste insuffisant dans toute l’Europe. Chaque pays collecte les données différemment, et certains n’en collectent aucune. Cette situation entrave les efforts visant à lutter efficacement contre l’antisémitisme, comme l’atteste la dernière vue d’ensemble annuelle des incidents antisémites produite par l'Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne (FRA).
Dans toute l’Europe, les Roms continuent de subir de privations généralisées. Six ans après la dernière enquête réalisée par l’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne (FRA), les familles roms vivent toujours dans des conditions choquantes, avec des perspectives médiocres en termes d’éducation et d’emploi. Ce nouveau rapport de la FRA recense des améliorations et des lacunes au niveau de l’inclusion des Roms pour orienter les efforts des États membres en faveur de l’égalité, de l’inclusion et de la participation des Roms.
La pandémie a déclenché un soutien financier sans précédent de l’UE pour lutter contre les conséquences sociales de la COVID-19. De nombreuses personnes dans l’UE, en particulier les personnes vulnérables, ont été confrontées à une limitation de l’accès aux soins de santé, à la garde d’enfants, à l’éducation et à l’internet. Cette situation a entraîné une surmortalité, de la pauvreté, du chômage et de l’exclusion sociale. Le rapport sur les droits fondamentaux 2022 de la FRA décrit l’incidence considérable de la pandémie sur les droits sociaux. Il donne également des pistes pour faire face aux inégalités croissantes et aux menaces qui pèsent sur la cohésion de la société.
Cette année, la Journée internationale contre l’homophobie, la biphobie et la transphobie se tiendra le 17 mai dans le contexte de la guerre en Ukraine. L’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne (FRA) se félicite de la solidarité manifestée dans les pays de l’UE. Elle exhorte tous les pays à traiter chacun dans toute sa diversité, y compris les personnes lesbiennes, gays, bisexuelles, transgenres et intersexuées (LGBTI+) qui fuient la guerre, de manière égale et respectueuse. Ainsi, elles bénéficient elles aussi de la même protection des droits fondamentaux que les autres et peuvent vivre librement.
Tandis que la guerre continue de faire rage en Ukraine, l’Europe se doit d’accorder une attention particulière aux Roms cherchant à se réfugier au sein de l’Union européenne, affirme l’Agence européenne des droits fondamentaux (FRA) à l’occasion de la Journée internationale des Roms. La FRA s’inquiète des allégations de difficultés et de discrimination éventuelle aux frontières de l’UE. Elle conseille aux autorités de prendre les mesures appropriées et d’enquêter sur ces plaintes, conformément à la législation européenne.
L’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne (FRA), le Conseil de l’Europe et la Cour européenne des droits de l’homme publient la deuxième édition de leur manuel sur le droit européen en matière de droits de l’enfant, qui a rencontré un grand succès.
La pandémie de coronavirus a révélé de profondes inégalités socio-économiques d’un bout à l’autre de l’Europe. Les enfants roms, les migrants, les personnes handicapées, qui figuraient déjà parmi les groupes marginalisés, ont été encore plus touchés par les effets de la pandémie. La Journée des droits de l’homme est l’occasion de nous rappeler qu’en réduisant les inégalités, nous pouvons construire des sociétés plus égalitaires et un monde meilleur. La promotion des droits peut représenter une lueur d’espoir et ouvrir le champ des possibles pour des millions de personnes grâce à l’égalité d’accès à des services de base tels que l’éducation, l’emploi et les soins de santé.
Alors que les pays de l’UE font face à une nouvelle vague de COVID-19, la police, les médias et les ONG continuent de faire état d’un accroissement de la violence à l’égard des femmes et des filles. Cette « pandémie de l’ombre » a un effet dévastateur sur les droits des femmes et des jeunes filles dans toute l’Europe. L’Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne (FRA) et l’Institut européen pour l'égalité entre les hommes et les femmes (EIGE) appellent l’Union européenne et tous les États membres à redoubler d’efforts pour protéger les droits des femmes et à marquer la Journée internationale pour l'élimination de la violence à l'égard des femmes par des actions concrètes.
Des incidents de haine envers les Juifs sont apparus tout au long de la pandémie de coronavirus. Même si le nombre d’incidents antisémites a diminué dans certains pays, le problème principal reste le même dans toute l’Europe : la plupart des incidents ne sont toujours pas signalés. Chaque pays collecte les données différemment et certains n’en collectent aucune. Cette situation continue d’entraver les efforts visant à lutter efficacement contre l’antisémitisme en Europe, comme en atteste la dernière vue d’ensemble annuelle des incidents antisémites produite par l'Agence des droits fondamentaux de l’Union européenne (FRA).
D’importants obstacles au signalement des crimes de haine dans l’UE entravent l’accès des victimes à la protection et à la justice, selon un nouveau rapport de l’Agence des droits fondamentaux de l’UE (FRA). De nombreuses victimes ne signalent pas les agressions subies, car elles jugent cela trop difficile ou ne font pas confiance à la police. La FRA appelle les pays de l'UE à encourager le signalement des crimes de haine, à améliorer leur enregistrement, et à faire en sorte que les victimes puissent obtenir soutien, protection et justice.
Les campagnes de vaccination commencent à porter leurs fruits dans la lutte mondiale contre la pandémie de COVID-19. Cependant, certains pays connaissent des revers. Selon le dernier bulletin de l’Agence des droits fondamentaux (FRA) sur le coronavirus, ce sont en particulier les personnes en situation de vulnérabilité, telles que les détenus, les sans-abri et les migrants, qui risquent d’être laissées pour compte dans le déploiement de la vaccination contre la COVID-19. La FRA en appelle aux pays de l’UE afin qu’ils garantissent un accès aux vaccins équitable et égal pour tous.